Magazine Culture

Hikaru no go

Publié le 24 novembre 2014 par Pralinerie @Pralinerie
De temps à autre, Praline et moi même nous prenons de passion pour un manga. Il y a eu Monster, Evangelion, Doubt... Cette fois-ci, point de mise en scène inquiétante ou d'action débordante : le thème de ce manga n'est autre que le jeu de go !
Hikaru, jeune garçon de 11-12 ans, coiffé bizarrement, fouille un beau matin dans le grenier de son grand père, en quête d'objets à revendre à la brocante. Il tombe sur un goban - plateau de go - tâché de sang, et réveille malgré lui le fantôme de Sai Fujiwara, le meilleur joueur de go de l'ère Edo, qui devient lié à lui. Pas évident de se concentrer en classe quand on a un fantôme millénaire qui vous réclame inlassablement une partie ! Après quelques tests dans des clubs de go adultes, qu'il bat aisément grâce à l'aide de Sai, Hikaru se retrouve sans le savoir face à Akira Toya, qui à à peine 11 ans, rivalise déjà avec les plus grands du go. Akira n'en revient pas de se faire battre par un gamin qui n'a jamais joué ! C'est le début d'une rivalité qui va se développer tout au long de la série...
J'ai trouvé ce manga très plaisant à lire. Ne connaissant pas, comme la plupart des européens ou des jeunes japonais, le monde du go, ce manga m'a suffisamment intrigué pour que je me renseigne et cherche des tutoriels sur le net ! L'intention de l'auteur, Yumi Hotta, était bien de promouvoir ce jeu auprès de la jeune génération, c'est apparemment mission réussie !
Outre l'intérêt de découvrir un univers assez peu connu, l'intrigue gravite autour de quelques personnages forts attachants que l'on prend plaisir à suivre - mention spéciale pour l'espiègle Sai, tellement mignon quand il est content ! Le scénario est très bien ficelé, et l'ensemble de la série ne connaît que très peu de temps morts. L'ambiance générale est très réussie. J'ai vraiment apprécié la façon avec laquelle le dessinateur, Takeshi Obata, a réutilisé et adapté les codes graphiques des combats d'art martiaux pour les scènes de parties de go. Hikaru no go
Comme les autres séries qui sortent des genres classiques, je pense que Hikaru no go a ses adeptes et ses détracteurs. En tout cas, je vous invite à ouvrir le premier tome et a nous partager vos impressions !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine