Magazine Cuisine

Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien

Par Diana10

Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien
Les tous derniers jours du mois d’octobre, nous sommes partis pour notre voyage d’une semaine entre Houston et New-York. Traversant le pays en voiture (en fait, un mini-van) le long des Appalaches, nous avons vécu une vraie expérience à la Kerouac. Elle était surement plus fatigante que devrait être un voyage en avion, essentiellement pour ceux qui ont conduit (et surtout pour mon frère, qui n’a pas lâché le volant pendant la majorité du trajet …), mais elle nous a permis de voir le pays et de contempler le magnifique spectacle des paysages automnaux que l’Amérique du Nord est capable d’offrir.
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien
Tout le long du trajet, notre route était entourée par des forêts. Dans les États du Sud, elles étaient composées de pins et de chênes verts rappelant nos forêts méditerranéennes – belles et exubérantes, mais un peu monotones en cette saison. Plus loin, quand nous avons approché les montagnes de la chaîne des Appalaches, les forêts étaient transformées par les explosions de couleurs chaudes de l’été indien.
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indienSur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indienSur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indienQuelque part sur la route en Caroline du Nord, nous avons fait une halte près d’un lac, entouré de forêts d’énormes pins et de feuillus.
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien
Nous nous sommes arrêtés pendant une demi-journée pour visiter la ville de Washington (dont je vous parlerai la prochaine fois) et nous nous sommes promenés dans le National Mall (l’Esplanade Nationale), un très grand et très beau parc qui se trouve entre le Capitole et le Lincoln Memorial et autour duquel se situent la Maison Blanche et une grande partie des bâtiments du Smithsonian Institute.
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien 
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indienSur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indienSur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indienSur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien À New-York, nous sommes restés exclusivement sur l’île de Manhattan, où l’automne se faisait sentir dans le feuillage des arbres de Central Park - et des autres parcs urbains, toujours entourés de gratte-ciel.
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indienSur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indienSur le retour, nous avons dormi à proximité de Baltimore, et nous avons assisté à la levée de soleil au dessus des forêts en compagnie des arrière-arrière-petits fils (ou peut-être neveux …) du corbeau du poème d’Edgar Allan Poe.
Sur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indienSur la route des États-Unis : Les couleurs de l’été indien

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diana10 1479 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine