Magazine Cinéma

Une sélection ciné qui arrive un jour en avance!

Par Filou49 @blog_bazart
25 novembre 2014

Tiens, une sélection ciné de la semaine un mardi alors que le mercredi n'est pas férié? Non, ce n'est pas simplement pour casser la routine (quoique), mais surtout parce que demain, je mets en place plusieurs jeux concours qui doivent précisemment démarrer un mercredi (mes fidèles lecteurs concouristes doivent en trépigner d'avance, n'est ce pas?), et pour ne pas froler l'overdose de billets, il était normal que j'avance mes trois choix de la semaine d'un jour...

Une sélection assez difficile à faire, car comme pour tout le mois de novembre, la semaine est riche en films vraiment intéressant sur le papier... Il aurait été assez normal que j'inclue "The Search", le nouveau film de Michel-The Artist- Hazanivicius, présenté en sélection officielle à Cannes, mais en fait il se trouve que j'ai déjà vu le film en avant première il y a déjà pas mal de temps, mais que je n'ai pas encore eu le temps de vous en parler...

Mais comme il y a d'autres films à voir aussi cette semaine, voici donc sans plus tarder l'étendue de mon choix :

1. Asterix et le domaine des dieux  :

asterix_le_domaine_des_dieux_-_photo_1

Le pitch :

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura  séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux  ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

Pourquoi je veux y aller  :

- car c'est sans doute le film d'animation le plus attendu de cette année 2014, et déjà lors du Showeb de janvier 2014 le réalisateur Louis Clichy était venu nous présenter quelques images de ce dessin animé,  histoire de nous mettre l'eau à la bouche;

- parce que c'est le très talentueux - et lyonnais- Alexandre Astier qui y apporte  tout son humour et son inventivité et qui devrait, après plusieurs rendez vous manqués avec le cinéma, trouver largement dans l'univers d'Uderzo et Goscinny, de quoi laisser libre court à sa fantaisie;

- parce que le film ne prend pas  le pari d'un nouveau long métrage "live" après plusieurs essais peu convaincants,  mais revient  au cinéma d'animation, qui a souvent réussi aux irréductibles gaulois, notamment pour «Les Douze Travaux d'Astérix», un des dessins animés préférés de mes enfants.

ASTERIX Le Domaine des Dieux 4 minutes d'EXTRAITS !

'2. Tiens toi droite

 

tienstoidroite02
Le pitch :

Louise, Sam, Lili. Trois femmes qui ne se connaissent pas mais dont la volonté farouche d’évolution va les faire se rencontrer, se rejoindre, se juxtaposer.
C’est l’histoire de Louise qui quitte le pressing de famille pour travailler dans une grande entreprise de fabrication de poupée où l'a pistonnée son amant.
De Lili, Miss Nouvelle-Calédonie, qui fait la rencontre d'un riche industriel.
De Sam, mère de famille nombreuse, qui décide de prendre son indépendance.
Il y a la pression de leurs mères, de leurs sœurs, de leurs amies.
Il y a leurs hommes qui disparaissent. Il y a leurs filles qui les regardent, les imitent.
Et il y a la conception de ce nouveau modèle de poupée, enfin à l'image de la femme.Mais est-ce le modèle qui doit s’adapter à la femme ou l’inverse ?

Pourquoi je veux y aller :

-parce que j'avais beaucoup aimé  "Pourquoi tu pleures", le premier long métrage de la réalisatrice Katia Lewkowicz sorti en 2011, un beau portrait d'homme (Benjamin Biolay dans un de ses meilleurs rôles à ce jour) tiraillé entre ses doutes et ses désirs, un film qui instaurait un nouveau ton,  désinvolte et doux amer, à rebours de la comédie française lambda.

- parce que la cinéaste va ce coup ci du coté du pendant féminin avec carrément non pas un seul mais trois portraits de femmes différentes, mais trois battantes, d'extraction modeste, mues toutes les trois par une volonté farouche de gravir l'échelle sociale.

- parce que les trois personnages affirmés de femmes incarnés par des comédiennes de caractère, soit Marina Foïs, Noémie Lvovsky et Laura Smet  :

 Le Teaser de Tiens-toi droite avec Louise sur Ados

 3.Calvary

Une sélection ciné qui arrive un jour en avance!

Le pitch :

Après avoir été menacé lors d'une confession, un prêtre se doit de combattre le mal qui gangrène sa petite ville irlandaise.

- parce que film irlandais a une excellente réputation de comédie cynique  et  doté d'un  humour très british et forcément très prometteur,

- pour le scénario, mettant aux prises clergé et mafia, avec un duo entre le bien et le mal forcément aiguicheur.

- pour la présence en tête d'affiche de Brendan Gleeson, un épatant acteur irlandais souvant dans les bons coups du cinéma british.

Bande-annonce : Calvary - VO

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines