Magazine Culture

Et Dis, T’as Pas Vu …. #44

Publié le 25 novembre 2014 par Generationnelles @generationnelle

Les illuminations des Champs Elysées  ont sonné le début des festivités de Noël. Et avant l’heure des fêtes, voilà l’heure des nouveautés! 

  • Ils font rêver les amatrices du style et du beau depuis des siècles. Les Kimonos dévoilent tous leurs secrets de fabrication jusqu’au 17 janvier. La prêtresse du genre, Fukimi Shimura est l’artisane- star de l’exposition Tisser la couleur – Kimonos, un trésor national vivant à la Maison de la culture du Japon. Au fil des salles, de la teinture naturelle de la soie, aux choix des tissus-paysages, rien se sera de trop pour explorer le beau. 

1506513_978236075526010_3757368368846037817_n

  • C’est à peine sorti et on en est déjà fan. « Est-ce que? » …va sans doute faire votre petit coeur de fan de T Shirt blanc à message.  Avec leur jeu de mots de célébrités à la Léa C’est Doux, vous aurez bientôt l’humour à bras le corps. C’est cool non? 

1398495_1498342423774310_151753784679743404_o

  • Elle a fait rêver New York et inspiré Andy Warhol. Debbie Harry reprend son rôle de diva du punk à Londres. Blondie se réunit, pour les 40 ans du groupe, sur la pellicule à la Somerset House, jusqu’au 25 janvier. Le guitariste Chris Stein est le témoin privilégié des années new wave de la chanteuse peroxydée avec David Bowie et les Ramones. Ces années folles stylées et punk des belles heures au Mudd Clubb, CBGB, ou Factory sont les images cristallisées délurées qui font remonter le temps dans Me, Blondie and The Advent of Punk

19ae7e26-7631-4567-bd17-311fa193c925

  • Un Noël fastueux, voilà ce que propose l’exposition Bon Boullogne à Dijon. Après une exhibition scintillante au musée du Louvre au 2010, le peintre phare de Louis XIV reprend les commandes du luxe classique dans « Bon Boullogne, un chef d’école au Grand Siècle ». A partir du 5 décembre jusqu’au 5 mars, le Musée Magnin fait la part belle aux fresques mythologiques à couper le souffle. 

11-539048_bd_marechalle

  • Et en matière de luxe, en voilà un qui n’a pas à rougir. Baccarat fait tourner les têtes depuis 250 ans. Ses cristaux scintillants font pétiller les yeux des curieux au Petit Palais jusqu’au 4 janvier. Les 500 oeuvres d’Art deviennent oeuvres historiques avec les pièces du Tsar Nicolas II, de l’empereur du Japon ou de la duchesse de Berry. Royal !


Exposition Baccarat – Petit Palais par paris_musees

  • Comme un air chaud dans l’hiver, l’album de Maya Kamaty réchauffe l’ambiance automnale maussade. La chanteuse réunionnaise livre dans son premier album, Santié Papang, une déclaration d’amour à sa langue créole d’origine. Un opus entre folklore et engagement, entre soutien aux femmes battues et méditations tropicales avant la pluie.

  • Atomiser tous les automnes la cité phocéenne ne lui suffit pas, Marsatac part en voyage trans-continental. Le Festival marseillais continue son rôle de dénicheur de talents ici et là et cette année, destination… l’Amérique du Sud. En Colombie ou Equateur, PanterosS666 ou nos chouchous de Nasser seront ses ambassadeurs/passeurs de feeling dès novembre. Une façon de crier : Cocorico! 

  • Plus fort que Britney, plus drôle que la Piste aux Etoiles, voilà Love Circus. La comédie musicale des Folies Bergères ne se contente pas de danser et chanter mais compte aussi ressusciter les arts du cirque. Un spectacle signé Stéphane Jarny, où deux soeurs folles, meneuses de revue, se chamaillent sur l’amour et autres catastrophes avec leurs acolytes tout aussi délurés lors de reprises pop. Comment ne pas fondre? 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Generationnelles 7516 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine