Magazine Concerts & Festivals

THE TEMPERANCE MOVEMENT (uk) + DOUGLAS FIRS (solo) - De Zwerver- Leffinge- le 23 novembre 2014

Publié le 23 novembre 2014 par Concerts-Review

 

Mitch "ZoSo" Duterck

1466024_10152891091524301_2081965671552503837_n.jpg

The Temperance Movement -  De Zwerver, Leffinge (BEL) - 2014.22.23
Setlist :
01. Three Bullets. (Unreleased)
02. Midnight Black. (TTM)
03. Battle Lines. (Unreleased)
04. Magnify. (Unreleased)
05. Ain't No Telling. (TTM)
06. Chinese Lanterns. (TTM)
07. Long Run. (Unreleased)
08. Get Yourself Free. (Unreleased)
09. Centrefold. (Unreleased)
10. Smouldering. (TTM)
11. Know For Sure. (TTM)
12. Take it Back. (TTM)
13. Pride. (TTM)
14. Only Friend. (TTM)
15. White Bear. (Unreleased)
16. Serenity. (TTM)

10409067_10152891092679301_3107088526882765897_n.jpg

La rencontre avec le groupe lors de leur passage et surtout la qualité de leur concert à l'AB le 7 mai dernier m'ont poussé tout naturellement à rééditer "l'expérience" comme disait Jimi Hendrix et c'est en compagnie de mon pote Ramiro que nous quittons Bruxelles vers 17.30 dans sa Volkswagen 1500 de 1964! Une bagnole de 50 ans et elle tient encore allègrement son 120/130kmh la bougresse. Quel plaisir de retrouver des sensations à l'ancienne. E40 direction Ostende, passage obligé par Gistel, le village de notre grand champion cycliste Johan Museeuw et à 19.00, on se gare sur le parking juste à côté de la porte d'entrée de la salle "De Zwerver" (le vagabond en français) qui jouxte le café du même nom. Un coca plus tard, nous sommes les premiers à entrer dans la salle munis de nos accréditations de reporter pour l'un et de photographe pour l'autre.
Etant donné que nous avons le choix, on coche la case "plein centre, premier rang, appui sur scène" dans le menu options, sous-menu "choisir les places", "confirmer", "enter". Il n'y a plus qu'à patienter...


La première partie est assurée de fort belle manière par Gertjan Van Hellemont, le chanteur du groupe indie belge Douglas Firs dont l'album "Shimmer and Glow" a reçu de très bonnes critiques dans la presse. Ont dit de Gertjan que c'est le nouveau Ryan Adams! Ce n'est pas de Bryan Adams dont il est question, il n'y a pas de faute d'orthographe. Que ce soit à la Gibson acoustique ou accompagné de son Harmony 1961. Gertjan nous a fait passer un excellent moment. Les textes sont riches, la voix très aérienne et les compositions de qualité. Encore un artiste qui mérite d'être découvert. Se produire en solo n'est jamais chose aisée surtout devant un public venu en majeure partie pour The Temperance Movement. Bravo Mister Van Hellemont. Il faut signaler qu'une fois de plus, force est de constater que les organisateurs flamands sont bien plus dynamiques et investis dans la promotion de leurs artistes qu'en Wallonie. Proficiaat Heren!

1450095_10152891483109301_3362859799536824945_n.jpg


A 21.15 voici qu'entre en scène l'objet de notre venue à Leffinge : The Temperance Movement! Et en fait de mouvement, ça va bouger d'entrée avec un Phil Campbell bondissant, le visage illuminé d'un sourire communicatif. On
dirait un peu

10671384_10152891092294301_3888671365293004246_n.jpg
Ian Anderson de Jethro Tull dans ses grandes années.

 L' Écossais emmène sa formation de main de maître au son de "Three Bullets" un inédit qui figurera sur le prochain album et du très rock'n'roll "Midnight Black". Luke Potashnick et Paul Sayer, les deux guitaristes se passent la balle et partagent les soli de très belle manière, c'est la fête du bottleneck. L'ensemble sonne très blues-rock 70's. On ressent immédiatement les influences du groupe, Free, Bad Company et Les Small Faces de Rod Stewart pour ne citer que ceux-là. La section rythmique composée de Nick Fyffe (ex-bassiste de Jamiroquai) et du batteur Damon Wilson (ex-Waterboys, Ray Davies) est au top, ça groove à mort. Après sa tournée anglaise, c'est notre pays qui accueille TTM pour sa première date continentale avant leur départ pour une première tournée américaine en support de Blackberry Smoke notamment.
Phil s'empare de sa Martin électro-acoustique et nous voilà plongés au sein du splendide "Chinese Lanterns" une ballade bluesy bien écrite et superbement interprétée avec toute l'émotion qui lui convient. La voix éraillée de Phil de Glasgow fait merveille. Le public chante le chorus ce qui apporte encore une dimension à ce splendide opus. Un des plus vieux morceaux du répertoire de TTM. Magnifiques harmonies vocales sur "Long Run" le quatrième des sept inédits qui nous seront proposés ce soir.
Phil Campbell est dans une forme époustouflante tant au point de vue vocal qu'au niveau entertainer, il se démène d'un bout à l'autre de la scène, virevolte et nous illumine de ses sourires. Il communie constamment avec le public qu'il tient dans sa main et qui le suit à la moindre sollicitation, comme un petit lapin noir qui court derrière ses carottes. Magnifique "Smouldering", on se rend compte qu'avec seulement un album, The Temperance Movement a réussi à offrir des chansons qui sont déjà des hymnes, des classiques! On a l'impression de les avoir toujours connues alors que c'est récent. Cela démontre la qualité d'écriture et la maturité du groupe. Vient ensuite "Know For Sure" un autre, déjà classique, repris en chœur par tout le public un peu à la manière de "Torture" des Rival Sons. Que dire alors de "Pride"? Tout simplement magique! "Only Friend" un morceau qui rappelle les grandes heures de Free termine ce concert qui a passé trop vite tellement c'était parfait. En rappel, encore un inédit "White Bear" qui nous emmènera visiter les territoires guitaristiques de Luke et de Paul. On peut quitter la salle en toute sérénité car The Temperance Movement vient de nous offrir une véritable page musicale d'anthologie, un moment qu'on n'oublie jamais. Dommage qu'ils n'aient pas joué "Be Lucky" mais ce n'est qu'un choix personnel. Les 5 musiciens viennent ensuite à la rencontre de leurs fans et se montrent vraiment disponibles. Bravo et merci messieurs, à bientôt j'espère. Quant à ceux qui ne l'ont pas encore fait, foncez acheter l'album, il s'appelle... "The Temperance Movement". Pour ceux qui préfèrent les prestations en public, un album de 11 titres "Live in The U.K." vient de sortir.
Retour sur Bruxelles dans la nuit de novembre, petit détour pour un mixed grill au "Loup Voyant" le seul restaurant de la capitale à fermer ses portes à deux heures du matin puis retour à l'hôtel pour une courte  nuit de repos. Elle est pas belle la vie?

10734230_10152891092124301_6929772970436890971_n.jpg


Mitch "ZoSo" Duterck


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte