Magazine Culture

Arbres de virginie

Publié le 17 novembre 2014 par Aelezig

00

Lorsque j'étais ado, j'avais une "correspondante" en Virginie. A l'époque il n'y avait pas Internet, on écrivait donc de belles lettres à la main... Elle m'envoyait constamment des cartes postales de chez elle, et j'avais remarqué que les arbres y étaient toujours magnifiques. De nombreuses espèces se sont accommodées chez nous, mais restent assez rares ; question de climat. Quelques exemples.

Le Catalpa. Son nom signifie « haricot » en langue Cherokee en référence aux longues gousses pleines de graines qu'arbore l'arbre à la fin de l'été. Cette essence sert essentiellement à l'ornement. Le catalpa fournit de très grandes feuilles et des fleurs en grosses grappes. Il dégagerait une odeur qui éloignerait les moustiques et les mouches.

z13

z14

Le Tulipier. De la famille des magnolias, dans son habitat d'origine, il s'élève de 50 à 60 mètres (pas plus de 40 m en Europe) et peut y vivre jusqu'à 500 ans (environ 300 ans en Europe). Son tronc peut atteindre 2 mètres de diamètre. Il se distingue avant tout par sa feuille (10 à 16 cm). Celle-ci, caduque, simple, alterne comporte 4 lobes avec une échancrure nette. Elle est jaune-vert au printemps et en été, jaune en automne. La fleur, hermaphrodite, est solitaire, dressée, comporte 9 tépales (pétales et sépales indifférenciés) dont 3 sépales vert clair entourant 6 pétales évoluant de vert très clair à blanc, jaune orangé à la base et légèrement odorante. Sa forme la fait ressembler à une tulipe, d'où le nom de l'espèce. Elle donne un fruit conique dressé après 20 ans. À maturité, à partir d'octobre, il libère de nombreux akènes (graines ailées, comparables à celle du frêne). Les jeunes branches sont rouge foncé tandis que l'écorce devient gris foncé, finement fissurée en vieillissant.

z19

z21

Le Liquidambar. Il a un nom marrant... qui n'a rien à voir avec les Carambar. Ce sont des arbres larges, aux feuilles caduques, palmées de 3,5 ou 7 lobes et à l'odeur balsamique. Les fleurs apparaissent au mois de mai mais sont assez sensibles au gel tardif. Les inflorescences sont globuleuses de couleur vert-jaune. Les fruits sont des boules composées de multiples capsules contenant les graines ailées, caractéristiques suivant l'espèce. L'écorce est profondément striée, avec des crêtes liégeuses sur les jeunes branches. La taille diffère selon l'espèce, la variété et les conditions de culture, soit entre 8 mètres et 40 mètres de haut. Le liquidambar a été introduit en 1681 en Europe où il est aujourd'hui très répandu. C'est un arbre se développant naturellement en forme de pyramide étroite. Le liquidambar (du latin liquidus et de l’arabe ambar pour « ambre liquide ») doit son nom à l'ambre liquide qu'il produit. Il s'agit d'une résine à l'odeur de cannelle appelée « styrax » et utilisée dans les parfums. Les Cherokees utilisaient la résine  comme chewing-gum. A l'automne, il prend de somptueuses teintes rouge et or.

z25

z23

Le Sumac. Que l'on appelle vinaigrier chez nous. Ce terme vient du fait que les fruits sont acides et parfois utilisés pour fabriquer une sorte de limonade. Il faut cependant éviter de faire soi-même des expériences car certaines variétés sont très toxiques ! Originaire de l’Amérique du Nord, cette espèce pousse surtout sur des pentes sèches et rocailleuses sur des terrains calcaires. Elle a besoin de beaucoup de lumière. Elle a été introduite en Europe en 1624. La taille du vinaigrier est comprise entre 4 et 8 mètres. Les rameaux sont rougeâtres, l'écorce est claire, lisse et craquelée en plaques. Les feuilles mesurent entre 20 et 40 cm et sont composées de 11 à 30 folioles dentées. La floraison a lieu pendant l'été sous forme de fleurs disposées en panicules verdâtres (les fleurs mâles et les fleurs femelles sont sur des pieds séparés). Les fruits sont des drupes aplaties rouges couvertes de poils. Ils forment des capitules fructifères en fuseau et persistent dans l’arbre jusqu’en hiver. Si l'on coupe une branche, on peut voir aussitôt s'écouler un latex blanc et on est surpris par la couleur jaune du bois central, dans lequel sont très visibles les cernes annuels  brun-rouge. Le Sumac vinaigrier est une plante très ornementale qui présente un intérêt tout au long de l'année. Les Amérindiens lui attribuent des propriétés pour traiter l'arthrite et la diarrhée et les Algonquins du Québec des propriétés pour stimuler l'appétit.

z23

z21

z22

D'après Wikipédia 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines