Magazine Cinéma

Test : Assassin’s Creed Rogue (Xbox 360)

Par Ric01a

assassins-creed-rogue-nat-games-logo-wallpaper

L’Avis De Ric01a : ♥♥♥

Alors pourquoi Ric01a à mis trois cœur à l’un des jeux de sa série préféré ? Tout simplement pour plusieurs choses qui deviennent insupportable…

Premièrement, avant de mettre le jeu sur la guillotine, je tiens à préciser que le scénario est intéressant ainsi que sa finalité qui s’inscrit directement dans la trame scénaristique de Assassin’s Creed Unity. Le personnage de « Master Shay Cormac » fait plaisir à voir et enfin dans un des épisodes, on joue un Templier ! Le fond est intéressant… Tout comme la forme d’ailleurs… Mais tout comme Unity, Rogue s’en sort mal et peine à développer son intrigue et la montée en puissance de son personnage principale pourtant si charismatique. Certaines révélations sur l’histoire principale nous tiennent en halène mais la encore une fois de plus, on n’en tire rien de concret et finalement on en vient à détester crescendo les passages se déroulant dans le présent.

Coté Gameplay, on prend 80% de l’épisode Black Flag en y ajoutant divers éléments nouveaux pas bien important et marquants :

Sur Terre :

- Shay dispose d’un fusil qui peut tirer différentes munitions (Explosive/ Furie/ Soporifique) qui principalement ne servent pas autant que ce que l’on pourrait l’imaginer sauf dans des cas bien précis ou si vous désirez jouez un temps soit peu différemment.

- Ubisoft m’a fait rire, ils ont incorporé le mode multijoueurs compétitif des anciens épisodes en un élément de gameplay vraiment bas du front. En vous baladant dans certains endroits, votre sixième sens vous indiquera que près de vous, un assassin se cache surement et attend votre approche pour vous bondir dessus. Si vous êtes intelligent, votre vision de l’aigle révélera en or votre ennemis en cherchant un peu…

- Lorsque un ennemis lance une bombe fumigène ou un autre gaz, vous aurez la possibilité de mettre un bandana sur la figure dans le but de vous protéger des effets nocifs de ce dernier (C’est surement la nouveauté la plus inutile du jeu je pense).

- Votre domaine Templier… Qui ne sert strictement à rien (Je m’en suis aperçus bien après la fin du jeu que l’on pouvait y pénétrer).

- Les attaques de fortifications « Assassins »… On remplit deux-trois objectifs et on tue l’assassin qui gère l’endroit pour y mettre à la place les Anglais… Qui sont aussi considéré tout le temps comme ennemis au passage…

Et tout le reste, c’est le fameux 80% de Black Flag à quelques choses près…

Sur la Mer :

- L’Antarctique est vraiment l’un des attraits de ce nouvel épisode ! la neige, les glaciers, notre bateau qui devient tout blanc, c’est vraiment sympathique. Souvent, vous devrez briser la glace avec votre éperon dans le but d’avancer ou bien encore, tirer des salves de boulet sur des icebergs pour crée d’énormes onde de choc sur la mer et dérouté les navires ennemis. La zone recèle quelques secrets intéressant et des épaves de navires ancrées dans la neige que l’on n’oubliera pas de si tôt. Libre à vous de faire le saumon dans l’eau mais vous devrez subir les conséquences d’une mer gelé qui réduira votre vie au fur à mesure (Cela n’empêchera pas votre personnage cependant de se balader sur le bateau en tenue versaillaise d’été…).

- Votre navire devra être, tout comme dans Black Flag, améliorer au fur et à mesure et là encore, à part deux ou trois choses, on refait le même schéma bien connus et c’est d’un ennuis profond… Comme si l’on refaisait quasiment le même épisode deux fois enfaite…

- Vos ennemis peuvent aborder votre navire, c’est chouette, ça rajoute du piment lors de grosse bataille mais avouons-le… C’est encore mal gérer et trop vite réglé.

- De nouveaux événements parcourent les mers, je pense notamment par exemple à ceux ou vous devrez protéger des navires anglais de la marine française ou bien encore à ceux appelés « Batailles légendaire » vous proposant des batailles historiques à grande échelle (Attention à la difficulté cependant), qui remplace tout simplement les « Navires légendaires » de Black Flag.

Et tout le reste, c’est le fameux 80% de Black Flag à quelques choses près…

Musicalement, on à droit à de nouveaux « Shanty » (chansons de pirates) bien prenantes et à un thème principale marquant et puissant que j’aurais largement plus vu dans Assassin’s Creed 3 qu’ici (Ou c’est le même non ?).

Assassin’s Creed Rogue n’est pas un mauvais épisode en soit mais c’est quasiment un doublon si l’on en oublie le scénario… Le coté Templier n’est pas réellement travailler et les méthodes du personnages restent les mêmes qu’un assassin lambda. L’épisode est néanmoins nécessaire à boucler le scénario de Unity et d’en apprendre un peu plus sur l’ensemble de la série mais sincèrement, avons le… Je suis tout de même bien déçus…

Ps : Le code de mon édition collector ne marche toujours pas, et Ubisoft n’a même pas était foutu de me répondre…

Ric01a


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ric01a 1741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte