Magazine Culture

Abderrahman YOUSSOUFI aurait dû continuer à se taire …..

Par Citoyenhmida

abderrahmane_yousfi_el_rt_11-680x365

Abderrahman YOUSSOUFI aurait dû continuer à setaire en cette fin novembre 2014!

Abderahmam  YOUSSOUFI n’aurait pas dû se mêler des querelles intestines et infantiles qui déchirent l’USFP, ce parti qu’il a contribué à créer avec ses compagnons de lutte feu Mehdi Benbarka et feu Abderrahim Bouabid.

Abderahmam  YOUSSOUFI n’avait pas à s’impliquer dans ce combat de coqs que mènent des apparatchiks  du parti pour en contrôler ce qu’il en reste!

Abderahmam  YOUSSOUFI aurait dû poursuivre  sa retraite dorée à Cannes, parce qu’il n’a plus rien à apporter à ce parti, depuis qu’il a contribué aussi à lui faire perdre la crédibilité que des dizaines, des centaines, des milliers de militants et de sympathisants ont accumulé autour de l’USFP, depuis des décennies, depuis les années de plomb.

Il avait accepté le pouvoir  symbolique que le palais lui avait accordé et n’a pas su le transformer en véritable pouvoir politique et exécutif.

Il a ainsi raté le rendez-vous historique de la gauche marocaine avec le pays.

Le 6ème congrès de l’USFP porte les stigmates, jamais effacées à ce jour, de ce rendez-vous manqué!

Cette période mériterait d’être expliquée et analysée par le principal intéressé, Abderrahman Youssoufi!

Abderrahim YOUSSOUFI aurait dû depuis  longtemps par contre réunir ses archives, s’installer dans son fauteuil et commencer la rédaction de ses mémoires!

Il se doit d’expliquer aux jeunes  générations qui n’ont jmais croisé ni Mehdi BenBarka ni Abderrahim Bouabid, comment le premier était un très grand leader tiers-mondiste et le second un grand opposant à Hassan II.

En tant qu’homme politique majeur de ce pays, il doit  donner son point de vue sur les difficultés qu’a traversées la gauche marocaine, ses accrochages avec la monarchie, ses velléités révolutionnaires, ses tentatives  hasardeuses et ses tentatives avortées de faire basculer le Maroc, monarchie séculaire, dans le camp des jeunes républiques “socialistes démocratiques”.

Il doit apporter un éclairage, serein et définitif, sur tout ce qui a été dit  à propos des compromis et des compromissions de la gauche naissante des années 60 avec l’armée et aussi avec l’étranger.

Personne mieux que Abderrahman Yousfi n’est plus crédible dans la relation de cette période de l’histoire de notre pays : il l’a vécue de l’intérieur, il en a été acteur principal.

C’est un homme honnête et un “honnête homme” : sa version des événements et leur interprétation pourrait apporter plus de lumière que tout ce que peuvent écrire de pseudo-spécialistes de l’histoire moderne du Maroc.

Abderahman YOUSSOUFI, au lieu de barboter dans les magouilles de jeunes loups de ce vieux parti qu’est l’USFP, devrait se  décider enfin à lever le voile sur un des plus mystérieux épisodes politiques de l’histoire contemporaine du pays,, à savoir qu’on qualifie  ”le pacte secret de Yousfi  avec Hassan II”! Il nous doit la vérité parce qu’elle met en jeu la génération qui ouvert les yeux à la politique sous l’ère de Mohamed VI.

Enfin, Abderrahman YOUSSOUFI n’avait pas à pousser ses jeunes camarades “frondeurs” à aller se refugier dans les ruines délabrées de l’U.N.F.P.

Par respect à la mémoire de feu Abdellah Ibrahim! Par respect à tous les marocain(e)s qui depuis 1975 se reconnaissent dans le parti de la rose! Par respect à ses propres convictions!

Ce retour en arrière signifie-t-il que Abderahman Yousfi renie tout ce qu’il a entrepris depuis 1975 et qu’il voudrait refaire l’histoire!

Non,  l’histoire ne se refait, elle se construit jour après jour et on ne peut que la relater, éventuellement la commenter,  honnêtement autant que faire se peut! Et cela Abderrahman Yousfi a les capacités, et surtout le devoir, de le réaliser!  C’est ce que les jeunes générations  attendent d’un homme de sa trempe, de son âge et de son expérience!

Abderrahman YOUSSOUFI, vous me décevez!

Je ne suis pas militant de votre parti, je n’en ai aucune honte parce que je ne supporte pas d’être encarté, mais l’USFP  a toujours été pour moi “le parti” qui pouvait sauver le Maroc!

Je ne suis qu’un citoyen lambda qui observe un vieux leader politique, s’acoquiner avec une bande de politiciens pleins d’ambition personnelle ou pire se faire manipuler par eux.

Et ce citoyen lambda  ne peut qu’exprimer sa déception et son amertume!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines