Magazine Beaux Arts

Une vie, une histoire…. de la photographie Polonaise

Publié le 28 novembre 2014 par Pantalaskas @chapeau_noir

Affiche photo polonaise"Made in Niepce"

Sous le titre " Une vie, une histoire....", c'est un panorama de la photographie polonaise que présente actuellement la galerie Roi Doré à Paris. Des nus des années cinquante de Zdzislaw Beksinski aux  "Bornes mouvantes" de Jozef Bury, le statut de cette photographie change selon qu'il s'agit d'un photographe ou d'un artiste polyvalent dont la photo est un des modes d'expression parmi d'autres. Une question sous-jacente est également présente concernant ce statut de la photographie : celle-ci a connu le  temps de la simple captation, quand bien même éclairage, cadrage, rendus des tirages participaient à son identité. Puis le temps est venu de la photo retravaillée par les logiciels informatiques. Si bien qu'il faudrait peut-être considérer séparément ces deux formes d'art : la photographie "made in Niepce" et l'art photographie post-Photoshop.
Parfois, dans une exposition collective dédiée à cet art,  il y a " la " photo qui s'élève  au-dessus de toute les autres, comme un objet venu d'ailleurs. Dans l'exposition de la galerie Roi Doré "Une vie, une histoire..." cette photo d'exception s'y trouve. "Un Homme donnant à manger à des cygnes dans la neige" aurait donner naissance à un cliché anodin.

Une vie, une histoire…. de la photographie Polonaise

"Un Homme donnant à manger à des cygnes dans la neige" Marcin Ryczek

Minimalisme

Cette photographie, prise du pont de Grunwald à Cracovie, nous est garantie comme le résultat d'une captation simple, quand bien même de nombreuses tentatives ont dû précéder cet aboutissement lumineux. Dès lors la visite d'exposition se transforme en coup de cœur, en coup de chapeau pour Marcin Ryczek, le bienheureux auteur de cette œuvre. Cette image a fait le tour du Web, donc le tour du monde. Elle a  été diffusée dans The Gardien  en Angleterre, Der Spiegel en Allemagne, La Republica  en Italie, Politiken au Danemark , le Daily Telegraph aux USA, Grand Prix de la Découverte au salon de la photo à Paris en 2013 etc...Les réseaux sociaux se sont enflammés pour cette œuvre qui désormais accompagnera la vie du photographe. Le coup de cœur pour ce cliché de Marcin Ryczek permet alors de découvrir un artiste d'une trentaine d'années totalement investi dans un travail minimaliste, épuré.

Une vie, une histoire…. de la photographie Polonaise

"Out of the grey" Marcin Ryczek (photographie, non présente dans l'exposition)

Avec de simples vues du réel, le photographe offre une grille de lecture héritée de l'abstraction constructiviste qui n'est pas sans rappeler la photographie des années vingt où l'osmose entre les peintres de l'abstraction et les photographes (voire les cinéastes) aboutissait à ces clichés ambigus, à fort contraste, où notre vision pouvait hésiter entre identification réaliste et tableau abstrait.
C'est vraisemblablement le grand mérite de Marcin Ryczek : donner à ce réel convenu qu'est la photographie cette capacité de nous proposer une vision structurante du monde, réduite à l'essentiel, une forme de "less is more" appliqué à la photographie.
"Un Homme donnant à manger à des cygnes dans la neige" montre cependant que cette vision minimaliste n'interdit pas la poésie et la mise en valeur de l'être humain.

" Une vie, une histoire...."<
Du 8 novembre au 6 Décembre
Galerie Roi Doré
6 rue Sainte Anastase
75003 Paris


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pantalaskas 3071 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte