Magazine Culture

Les Outrepasseurs - Tome 2 - La Reine des Neiges

Publié le 28 novembre 2014 par Lael69
Les Outrepasseurs - Tome 2 - La Reine des NeigesCindy Van Wilder
Gulf Stream éditeurParu en Septembre 2014363 pages18 euros
Roman ados dès 12 ansThèmes : Fantasy, Magie, Fantastique
Quatrième de couverture : Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa, la Reine des Neiges. Ils ignorent qu'ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire... 
A propos du Tome 1 Les Héritiers : " L'auteur a choisi un vaste terrain historique, celui du bestiaire magique du Moyen-Age où les croyances et les religions sont foisonnantes et empreintes de mystère version contes des Frères Grimm. Puis qui est ce Monseigneur, cet homme arrogant et énigmatique ? Le registre fantasy est très bien exploité grâce à une écriture inventive. J'ai été plus touchée par le côté roman initiatique : la cérémonie comme rite de passage dans une société secrète où à chaque plongée, Peter en apprend plus sur les pouvoirs magiques, sur les fés, sur la malédiction. L'ambiance est là, pleine de suspense, d'interrogations et de révélations."
   Encore une fois, Gulf Stream publie un roman à la couverture magnifique, même version que le premier mais avec un incroyable et ensorcelant paysage d'hiver, assorti au titre de ce second tome La Reine des Neiges. On se doute que la poursuite des aventures de Peter sera digne des contes classiques d'où la référence au conte d'Andersen. Mais ce ne sera pas là le seul bagage de l'auteur. La Reine des Neiges m'a étonné et séduite à cause de ses multiples références littéraires traditionnelles : Le Nom de la Rose, Le Roman de Renart, Les Fables de la fontaine, Les contes de Grimm, Le monde de Narnia. Ma lecture fut incroyablement riche et diversifiée, faisant défiler des souvenirs, des images, des impressions. 
Amour, féérie, syndrome de Stockholm, métamorphose, il y a une tonne d'ingrédients copieux et efficaces dans ce second volet. J'ai encore plus apprécié car on apprend à connaître Peter. L'essentiel de l'action est orientée sur son personnage au temps actuel (de nos jours) alors que dans Les Héritiers, on se focalisait plus sur le Chasseur et Arnaut. Peter ne veut pas de son héritage d'Outrepasseur et faisant preuve de courage, de sentiment et d'honnêteté, il n'a pas peur de s'opposer à Noble. Son voeu est de se défaire de ses ancêtres, de cette société des Goupils qui pèse trop lourd sur ses épaules. Il souhaite retrouver Chasseur maintenant qu'il connaît le contenu de la malédiction. Mais peut-elle être entravée, peut-elle être effacée ? Sans compter que Peter doit composer avec bon nombre de difficultés et de sentiments contradictoires : son attirance pour Shirley, son obéissance à Noble, son envie d'émancipation et de liberté, son amour pour sa famille. Peter gagne en profondeur, avec sa colère à peine contenue, sa détermination farouche, sa personnalité affirmée, son côté mature...Il est très attachant. Ce tome va également plus loin surtout dans l'ambiance et dans les décors choisis : un Londres énigmatique et angoissant, un tour de ville inattendu et mystérieux. C'est un tome très intéressant car Peter n'hésite pas à mettre en lumière les dérives des Outrepasseurs : l'esclavagisme, la guerre violente et effrayante contre les fés, les souffrances infligées. Au final, ce tome se révèle plus complexe, tout aussi foisonnant et original que le premier tome. Les personnages évoluent et l'univers crée par l'auteur n'en devient que plus dense et inquiétant aussi. Il y a aussi une part sombre, où rien n'est blanc ou noir, et la frontière entre bien et mal est floue, tout comme celle du devoir opposé aux désirs personnels. La qualité et la valeur de cette trilogie se confirment donc dans ce second opus, avec une intrigue intense et riche, des personnages forts et hauts en couleurs et un univers où la magie omniprésente ne cesse de nous surprendre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine