Magazine Culture

Wim delvoye

Publié le 28 novembre 2014 par Aelezig

z01

Wim Delvoye est un artiste plasticien belge, né à Wervik (Flandre-Occidentale) le 14 janvier 1965. Il vit et travaille à Gand.

Il s'est formé à l'Ecole des Beaux-Arts de Gand, dont il a été renvoyé la dernière année... pour bagarre.

Wim Delvoye s'est fait connaître pour son installation Cloaca.

Cloaca (présentée pour la première fois en 2000 au musée Mukha d'Anvers), dite « machine à caca » : reproduit le processus de la digestion ; on entre des aliments et, en bout de chaîne, sortent des excréments. Cloaca fonctionne véritablement...

Depuis, Wim Delvoye a proposé au public des œuvres sans lien formel avec Cloaca, mais ouvrant la porte à toutes sortes de réflexions par la juxtaposition d'univers variés et l'usage du contre-emploi. Il fait partie d'une génération d'artistes flamands – Jan Fabre, Alain Platel, Jan Lauwers, Luc Tuymans, Panamarenko ou Anne Teresa De Keersmaeker – qui ont révolutionné l'art contemporain.

z02

Cloaca

Ce Flamand se veut d'abord un artiste régionaliste, un artiste « ethnique » explorant les présupposés de sa propre culture (ses oeuvres les plus osées l'inscrivent dans la tradition d'un Brueghel qui lui aussi confrontait le trivial avec le religieux ou le politique), un artiste qui s'imagine embellir la vie quotidienne par un plaisant décor dans un pays où le modernisme ne serait jamais implanté.

Wim Delvoye a travaillé à une œuvre commandée par des habitants de Roubaix (regroupés en comité de quartier de l'Hommelet), et qui a été inaugurée au printemps 2010. L'œuvre, détournant avec humour une statue classique, se veut porter des valeurs universelles. Elle est visible avenue des Nations-Unies, à Roubaix.

En février 2010, au MAMAC de Nice, Wim Delvoye expose sept cochons tatoués qu'il a élevés près de Pékin avant de les naturaliser. Ce volet de l'exposition, par ailleurs consacrée à l'architecture gothique, thème cher à Welvoye, et à la crucifixion, a suscité un débat de fond sur les traitements infligés aux animaux et les limites éthiques dans l'art contemporain... Il a provoqué la protestation des militants de la cause animale, dont la fondation Brigitte-Bardot.

D'après Wikipédia


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog