Magazine Culture

Francis Giauque – L’horloge du désespoir… (1965)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Francis Giauquel’horloge du désespoir
a tant battu
qu’il a fallu la remplacer
dans les cavités de mon cerveau
l’aiguille scrute le silence
qui jamais n’abandonne
la place déserte
où seul un ivrogne tourne en rond
pour se donner l’illusion
qu’il s’enfuit à tire d’ailes
vers un atoll de lumière


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines