Magazine Culture

Les fantômes d'Eden

Publié le 30 novembre 2014 par Lespolarsdemika
Les fantômes d'EdenLes fantômes d'Eden est le nouveau roman de Patrick Bauwen sorti en Novembre 2014 aux éditions Albin Michel.
Présentation de l'éditeur :Il était une fois en Floride,
cinq ados partis à l’aventure.
Ils vous feront rire. Pleurer. Frissonner.
Mais ce qu’ils affronteront les changera à jamais.
Et l’un d’eux sera assassiné.
C’est sur ce crime que j’enquête.
... parce que le mort, c’est moi.

L'auteur de Monster revient enfin après son dernier roman , Seul à savoir, datant déjà de 2010. Et pour son retour, il fait revenir son personnage de Monster, Paul Becker, médecin en Floride. Mais Paul Becker a tout perdu, il déprime et décide de tout plaquer pour partir s'isoler dans le parc national de Yellowstone. Là c'est quitte ou double ; soit il continue à déprimer et le suicide paraît la seule solution, soit il arrive à se prendre en main pour refaire surface et retourner près de ses amis et de son père. Mais la venue d'un tueur sur ses traces va modifier ses plans ...
Le roman se déroule sur deux époques ; à notre époque et fin des années 70 lorsque Paul, jeune adolescent, rencontra la jeune et belle Sarah Lewis. Cette dernière époque m'a beaucoup fait penser au film Stand By Me tiré d'une nouvelle de Stephen King. On y retrouve une bande de gamins inséparables qui vont vivre des instants incroyables qui bouleverseront leur vie.
On retrouve également une référence au cercle des poètes disparus (et au poème de Walt Whitman : "Ô Capitaine ! Mon capitaine !") qui démontre bien que l'auteur essaie de recréer cet univers poétique et cette passion commune qui anime un petit groupe de jeunes personnes rêvant de liberté et d'aventures.
J'ai apprécié toute cette partie du passé qui se situe principalement en 1979. L'arrivée de Sarah Lewis et les secrets qui l'entourent vont bouleverser le cœur de Paul et la vie de tous les membres du groupe.
Proche du style d'Harlan Coben, l'histoire est intrigante et propose pas mal de suspense et de rebondissements. On se prend facilement au jeu et les 634 pages s'avalent facilement.
Un gros bémol par contre sur le final, l'auteur en fait beaucoup trop, mélangeant du Scarface avec La Créature du marais. Un peu exagéré à mon goût.
J'ai également trouvé que quelques passages se situant de nos jours étaient plutôt mal racontés mais dans l'ensemble on passe un très bon moment. Les personnages sont attachants et représentent la vraie force de ce roman.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lespolarsdemika 321 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines