Magazine Cinéma

John Ford: tout savoir sur la vie et l'oeuvre du grand cinéaste de L'Ouest américain

Par Filou49 @blog_bazart
01 décembre 2014

À l'occasion de la rétrospective que lui consacre la Cinémathèque française, petit zoom sur les films et la vie de John Ford par son plus grand spécialiste, lu et chroniqué par notre cher Michel Préféré.

ford

« Provocateur, réactionnaire, tyrannique, les légendes qui entourent John Ford sont nombreuses. Auteur d’une œuvre monumentale entre 1917 et 1966, reconnu comme l’un des plus grands cinéastes américains, Ford reste pourtant souvent mal compris. Le critique et historien Tag Gallagher dresse le portrait d’un homme à la personnalité complexe et offre une contribution décisive à la connaissance de son œuvre. Analysant tous ses films, il fait le récit d’une vie au cœur d’Hollywood, nourrie par les mythes et les grands évènements de l’histoire américaine. »

Bertrand Tavernier l’a dit in extenso : « John Ford m’a donné envie de réaliser des films ». Scorcèse, de Palma, Coppola, Cassavetes, l’ont considéré comme leur maitre en cinéma, les cinéastes de la nouvelle vague auraient pu l’appeler papa.

 À l’occasion de la rétrospective que lui consacre la Cinémathèque française du 3 décembre 2014 au 1er mars 2015, John Ford méritait une analyse exhaustive de son œuvre. C’est fait et bien fait. En   consacrant  une étude fine et pointue aux films connus ou oubliés du cinéaste, Tag Gallagher nous invite à Hollywood et à un formidable voyage dans son univers si particulier.

« La prisonnière du désert » « Les raisins de la colère » « Rio Grande » « Qu’elle était verte ma vallée » « La conquête de l’Ouest » « La poursuite infernale »…… n’auront plus de secrets pour vous.

John Ford: tout savoir sur la vie et l'oeuvre du grand cinéaste de L'Ouest américain

« On est dans l’Ouest ici. Quand la légende dépasse la réalité, alors on publie la légende » de cette réplique culte tiré de son plus beau film : «  L’homme qui tua Liberty Valance », Gallagher a choisi : il publie une réalité subjective. Beau travail.

John Ford  L’homme et ses films   Tag Gallagher, Capricci Editions; 22 euros


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines