Magazine Culture

André Laude – Ne parle pas aux soleils gris (1993)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

André LaudeNe parle pas d’amour
aux oiseaux des murs

Tiens-toi tranquille
ne dérange pas l’horizon du silence

Sois secret comme l’île
peuplée de totems et de lances

Retiens ce qu’il reste de nuit
sous tes paupières

En cas de détresse danse
danse danse

Jusqu’à ce que Mère Terre
écoute ta blessure

Danse jusqu’à ce que tes dents
blanches rient

Mais ne parle pas d’avenir infini
aux soleils gris
aux lunes de tristesse et d’errance.

***

André Laude (1936-1995)Feux, cris et diamants (1993)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines