Magazine Culture

Sereine ne vois-tu rien venir ?

Publié le 02 décembre 2014 par Chaponoff
Sereine ne vois-tu rien venir ? Sébastien apporte aux autres les moyens de retrouver la sérénité et le goût de vivre après avoir lui-même connu les affres de la dépression et des crises d’angoisse. Le 21e siècle voit l’avènement du patient expert notamment grâce au sida qui a été un formidable accélérateur sociétal et qui a replacé le patient au centre de toutes les décisions thérapeutiques. Même s’il n’y a pas de définition formelle ni universelle du patient expert, je puis toutefois le décrire comme un patient expérimenté qui désire être non seulement acteur à part entière de sa prise en charge, mais aussi partager son expérience et ses connaissances avec d’autres patients ou professionnels de la santé. Les experts peuvent être des associations de patients, des organisations regroupant des experts (médecins, patients, chercheurs, philosophes, sociologues…) ou des personnalités qualifiées. Issu d’une famille d’entrepreneurs aisée et exigeante, Sébastien, particulièrement sensible à la pression, a connu des moments difficiles et douloureux à la fin de son adolescence. « Cela se manifestait par des attaques de paniques sur un fond dépressif ». Emballement du rythme cardiaque, sensation d’étouffement, sueurs, sensation de perte de contrôle ou de folie, impression de mort imminente… sont les principaux signes de la crise d’angoisse aussi appelée Panic Attac chez les Anglo-Saxons. Sébastien a d’abord tenté de soigner lui-même ces crises avec des substances psychotropes et addictives qui ne faisaient qu’aggraver son état. Il a fallu qu’il consulte plusieurs médecins jusqu’à ce qu’on l’oriente vers un psychiatre qui a su l’écouter et comprendre son problème. Cela n’a cependant pas suffi à Sébastien pour guérir. Il est alors parti à la rencontre d’autres thérapies comme la sophrologie, la relaxation, la méditation… De chacune de ces thérapies,  le jeune homme, qui n’a pas trente ans,  a tenté d’extraire le meilleur… et peu à peu il s’est relevé. Toujours soutenu par sa famille, Sébastien a vite compris qu’on s’aide encore mieux en aidant les autres. Aujourd’hui, après avoir acquis une précieuse expérience, Sébastien Sébastien Mulliez délivre jour après jour les résultats de son travail méticuleux destiné à guider les lecteurs de son blog vers la sérénité. Il rassure les personnes atteintes de dépression ou souffrant d’angoisse en leur proposant des horizons thérapeutiques alternatifs sans jamais remettre en question les traitements médicaux classiques. Avec énergie et rigueur, il sait s’entourer des compétences professionnelles médicales ou scientifiques lorsque le sujet le nécessite. Son bon sens, sa fraîcheur et son expérience personnelle sont les trois piliers de son travail qui, j’en suis certain, contribue au mieux vivre de celles et ceux qui sont dans la tourmente.  À une époque, où les raisons de désespérer sont nombreuses et où l’horizon n’a de cesse de s’obscurcir, Sébastien Mulliez propose des moyens pour essayer de s’en sortir. Les solutions proposées par les patients experts ou les associations de patients qui possèdent une vraie expertise doivent pouvoir être scientifiquement évaluées afin de permettre de discerner celles qui sont efficaces et peuvent compléter le traitement médical classique de celles qui sont inutiles, voire même dangereuses comme le sont toutes les pseudo thérapies associées aux dérives sectaires dont nous avons récemment parlé.
Il est impératif que l’Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) s’empare au plus tôt de ces thérapeutiques complémentaires, les évalue et labélise celles qui apportent un bénéfice au patient.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chaponoff 638 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines