Magazine Culture

L'éducation d'une demi-vierge

Publié le 02 décembre 2014 par Stéphanie @Sariahlit
" L'histoire (…) avec la vérité toute nue. "
L'éducation d'une demi-viergeAnonyme
128 pages
Éditions La Musardine (2014)
Collection Lectures amoureuses
Une course à la jouissance jusqu’au bord de l’épuisement entre une jeune novice délurée, ses copines de chambrée complètement pâmées, sa mère encore bien supérieure en lubricités diverses et variées, l’amant de celle-ci qui sert aussi à celle-là, le tout dans un Vienne-Paris 1906 pas piqué des vers… Un joyau de la littérature clandestine à découvrir absolument…

Extrait :
« La novice était une merveille de jeunesse, de grâce captivante d'une beauté qui perçait malgré le costume sévère de l'ordre. Soeur Angèle, avec ses dix-sept ans en fleurs, était un vrai morceau de roi. Blonde et rose, avec des yeux myositis aussi angéliques que son nom, une bouche petite et rose qui s'ouvrait sur des dents que l'on aurait souhaité sentir entrer dans sa chair, elle aurait fait la conquête d'un saint au Paradis... »
Mon avis :
Edmée, alias Sœur Angèle, se confesse à la mère supérieure : le jeune fille semble avoir commis des actes impardonnables. Soeur Angèle est volage. Et n'a pas hésité à détourner du droit chemin toutes les jeunes filles de son couvent jusqu'à être l'initiatrice d'une orgie. Les mœurs de Soeur Angèle ne semblent pas s'arrêter là, puisqu'elle va ensuite se retrouver dans les bras de sa mère et de son amant...Un texte qui date de 1911 et qui fût un temps interdit pour être de nouveau publié de manière "allégée" vers les années soixante. J'étais curieuse de découvrir comment un récit tel que celui-ci pouvait traverser le temps. Et j'ai été réellement surprise par cette plume qui se lit facilement, sans avoir l'impression de lire une récit vieux de cent ans. Cela dit, ça reste un texte érotique, particulièrement salace. Son originalité tient au fait que le personnage principal a un goût immodéré des femmes : le couvent est l'endroit idéal pour répondre à ses besoins saphiques. Mais la jeune fille n'est pas pour autant une ingénue dans le domaine, comme nous le laisse entrevoir le récit. Pour satisfaire totalement ses désirs, elle ira même jusqu'à l'inceste. L'éducation d'une demi-vierge est un récit érotique très ... passionné : les scènes de sexe y sont nombreuses, même si elles semblent parfois décrites sur le même gabarit. Elles restent toutefois très bien écrites et éloquentes. De quoi émoustiller le lecteur. En bref, un récit érotique qui a particulièrement bien traversé le temps pour notre plus grand plaisir.
★★★★☆
L'éducation d'une demi-vierge

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphanie 14696 partages Voir son blog

Magazines