Magazine

Cinéma "Au seuil de la vie" - Ingmar Bergman

Publié le 02 décembre 2014 par Paulo Lobo
J'ai vu "Au seuil de la vie" d'Ingmar Bergman, un film datant de 1958 qui se déroule intégralement dans une maternité. C'est sombre, poignant et concis. La vie et la mort. Trois femmes tourmentées. Des hommes froids et insensibles qui ne les comprennent pas vraiment. Une lueur d'espoir au travers de la plus jeune qui s'ouvre à l'avenir.C'est un beau film. Les actrices sont excellentes. Mince, le film a 56 ans! Ingrid Thulin est morte en 2004. Bibi Andersson a 79 ans. Le temps passe, les histoires demeurent. Ce que j'aime le plus : la façon dont le réalisateur est au plus près des visages et des âmes. À fleur de peau. Il guette les souffrances, les détresses et les tendresses. Est-il dans l'empathie ou dans l'analyse clinique? Je pense que les actrices contribuent à humaniser son regard. Très belles lumières intérieures, très bonne gestion de l'espace, on est dans un huis-clos qui dure une heure et demie mais dont la narration s'écoule avec beaucoup de fluidité.Toute la mise en scène est affaire de cinéma, les dialogues et le jeu des actrices sont saisissants, mais c'est par l'agilité de sa caméra et la précision de ses plans que Bergman nous accroche et nous émeut."Le plus beau paysage que l'on puisse filmer, c'est le visage humain."

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Paulo Lobo 1390 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte