Magazine Culture

Frank Zappa-The Best Band...-1988/1991

Publié le 05 décembre 2014 par Numfar
Frank Zappa-The Best Band...-1988/1991

Entre février et juin 1988, Zappa et son groupe repartent en tournée.

Trois disques vont témoigner de cette tournée incroyable, qui se révèlera malheureusement être la dernière.

En avril 1991, paraît le double "The Best Band You Never Heard In Your Life", produit par Frank Zappa.

Heavy duty Judy (Frank Zappa)

Ring of fire (Kilgore-Carter)

Cosmik debris(Frank Zappa)

Find her finer(Frank Zappa)

Who needs the peace corps(Frank Zappa)

I left my heart in San Francisco (Cory-Cross)

Zomby woof (Frank Zappa)

Bolero (Ravel)

Zoot allures(Frank Zappa)

Mr Green Genes(Frank Zappa)

Florentine Pogen(Frank Zappa)

Andy(Frank Zappa)

Inca roads(Frank Zappa)

Sofa #1(Frank Zappa)

Purple haze (Jimi Hendrix)

Sunshine of your love (Clapton-Bruce-Brown)

Let's move to Cleveland(Frank Zappa)

When irish eyes are smiling (Ball-Graff-Olcott)

Godfather part II theme (Rota)

A few moments with Brother A. West (Zappa-West)

The torture never stops part 1(Frank Zappa)

Theme from Bonanza (Evans-Livingston)

Lonesome cowboy Burt(Frank Zappa)

The torture never stops part 2(Frank Zappa)

More trouble every day(Frank Zappa)

Penguin in bondage(Frank Zappa)

The Eric Dolphy memorial barbecue(Frank Zappa)

Stairway to heaven (Page-Plant)

Musiciens:

Frank Zappa: chant, guitare

Ike Willis: chant, guitare

Scott Thunes: basse

Chad Wackerman: batterie

Ed Mann: percussions

Walt Fowler: trompette

Bruce Fowler: trombone

Mike Keneally: chant, guitare, synthés

Bobby Martin: chant, claviers

Kurt McGettrick: saxos

Albert Wing: saxos

Paul Carman: saxos

Si "Broadway The Hard Way" était basé en grande partie sur des compositions inédites, Zappa offre sur ce live, un super best of survolant toute sa carrière plus de nombreuses reprises étonnantes, comme le "Bolero" de Ravel ou le "Stairway to heaven" de Led Zeppelin joué en reggae.

Le classique de Johnny Cash "Ring of fire" devait apparemment être interprété avec l'homme en noir, mais celui-ci s'est défaussé à la dernière minute.

Encore une fois, une bonne humeur communicative domine le disque. Malgré la difficulté de la tâche, les musiciens et leur leader donnent l'impression de s'amuser de bout en bout.

L'album sera réédité avec une pochette différente, dessinée par Cal Schenkel, la photo de groupe ayant été utilisée sans l'accord du photographe.

Un disque live tout public qui aurait mérité plus de succès et qui reste, comme je l'ai dit, un disque incontournable de l'oeuvre de Zappa, au même titre que les "Roxy & Elsewhere" et "In New York".

© The Best Pascal Schlaefli You Never Had In Your Life

I left my heart in Urba City

5 Décembre 2014

Partager :     J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte