Magazine Info Locale

à la saint Ambroise...

Publié le 07 décembre 2014 par Pjjp44
à la saint Ambroise...
"La langue tâtonne
comme l'amour dans l'obscurité du monde,
à la recherche d'une image initiale perdue.
On ne fait pas, on soupçonne un poème."
-Karl Kraus-
à la saint Ambroise...
Boate de réception:

"En septembre et décembre 2013, Les Incroyables Comestibles de Saint-Nazaire, ont pris l'initiative d'organiser une grande GRATIFERIA: un grand marché 100% gratuit où tout le monde peut donner et/ou prendre sans rien en échange. Celle de Décembre fut une journée qui s'est déroulée sous le signe de la solidarité, de la générosité, de la convivialité, du partage, du don, de la rencontre. En bref du lien social,en opposition au lien monétaire qui prédomine actuellement dans nos échanges, afin de créer un réel moment de "vivre ensemble". Une réussite d'aprés les retours, avec une participation et un accueil très favorable des nazairiens de toutes catégories socio-professionnelles (et même des sans activités). De plus, elle mobilisa toute les tranches d'âge.
Cet événement semble répondre à une réelle attente des citoyens.
A l'approche des Fêtes de fin d'Année, il nous semblait important de reproduire cette opération et nous programmons donc
La Gratiferia de Noel 2014 Le 13/14 Décembre 2014 de 10h à 17h
Salle polyvalente de la maison de quartier de Kerlédé 70, rue Ferdinand buisson 44600 Saint-Nazaire
Ce lieu est idéal pour se réapproprié l'espace publique et faire en sorte que tout se déroule dans les meilleurs conditions. Une salle polyvalente de 100m², une cuisine, un patio,un hall, une salle de 45m² et un espace de pelouse nous est généreusement mit à disposition.
Nous pouvons donc organiser divers pôle : La zone de gratuité (salle polyvalente) Un repas solidaire partagé ( cuisine) La programmation d'une scène ouverte (salle) Atelier de savoir faire soi même (patio, pelouse, hall) Buvette et accueil information (patio)
Chaque personne compte ! Toute aide sera la bien venue même ponctuelle, même matérielle. Il serait judicieux que chaque bénévole se mette disponible sur une tâche le jour J et que l'on puisse faire un roulement le long de la journée pour que personne ne se sente dépassé et en fonction des disponibilités de chacun. Lien des dispo. le jour J ici: http://www.framadate.org/3tatnvdj62yncqt2
Pour avoir une vision globale de l'organisation de cet événement, un document modifiable est en ligne, qui résume et permet à chacun de donner son avis, ses disponibilités, et informer de sa volonté de participer le jour J ou en amont.... (il suffit de choisir une couleur de modification et de rentrer son nom en haut à droite et d'ajouter des paragraphes) Organisation de la journée: https://lite5.framapad.org/p/Gratiferia_de_Noel_2014 Nous vous proposons de nous rencontrer en fin de semaine prochaine afin de parler de vive voix de vos envies et même de vos doutes pour le bons déroulement de cette journée. Afin de choisir une date qui convienne a tous, merci de répondre à ce mail à l'adresse des incroyables comestibles avec vos disponibilités et votre numéro de téléphone si vous le souhaitez, afin que l'on vous recontacte personnellement. Au plaisir de faire de faire de cette journée un événement collectif. (si vous voulez téléphoner appeler Juliette)"
Les Incroyables Comestibles de la Région Nazairienne 44600 Saint-Nazaire Juliette : 06 48 60 22 00 Cédric Derouin 06 14 38 83 68 Dorothée Bourdeaut 06 80 74 95 33 incredible.ed...@gmail.com www.facebook.com/Incredible.Edible.Region.Nazairienne incredibleedibleregionnazairienne.unblog.fr à la saint Ambroise... illustration source Grafiteria Jura
vous avez des questions?

Qu’est-ce qu’une gratiferia ?  (source)

« Gratiferia » est un néologisme espagnol qui signifie littéralement « foire gratuite ». Il pourrait être traduit en français par « gratifoire », mais les francophones utilisent généralement le terme espagnol, plus élégant, ou la traduction française la plus répandue : marché gratuit.
Le concept de marché gratuit nous vient d’Amérique Latine, et plus précisément de Buenos Aires. L’idée, initiée dès 2010 par Ariel Bosio1 , a rencontré un succès grandissant, d’abord localement, puis à l’étranger.
Déjà fort populaire dans certains milieux alternatifs, la gratuité n’est certes pas une idée nouvelle. Cependant, la multiplication d’initiatives comme les gratiferias témoigne d’un intérêt croissant de la part de la population.

Fonctionnement général
Organiser une gratiferia n’est guère compliqué. Il suffit de définir un lieu (public de préférence), une date, et d’annoncer l’événement un peu à l’avance. On incite alors les gens à venir déposer des objets dont ils n’ont plus l’utilité et qu’ils acceptent de donner, sans attendre quoique ce soit en retour. Ceux qui le souhaitent peuvent ensuite se servir gratuitement, qu’ils aient ou non quelque chose à offrir, cela n’a pas d’importance. Il ne s’agit donc pas de troc, puisqu’il n’y a pas forcément de réciprocité.
Notons également qu’une gratiferia ne se limite pas forcément aux objets. Des biens immatériels peuvent également être proposés : performances artistiques, musicales, échanges de compétences, etc.

Mais malgré le caractère souvent spontané d’une gratiferia, il n’est pas inutile de spécifier quelques règles de base pour garantir son bon fonctionnement. Ainsi, les objets apportés doivent par exemple être en bon état. Et bien que tout soit gratuit, il n’est pas permis de tout s’approprier pour aller le revendre plus loin (cela va de soi !). On s’en remet alors à la bonne foi des participants.
Pourquoi la gratuité ?
Les initiatives en faveur de la gratuité se multiplient. Elles vont à l’encontre de l’idée dominante selon laquelle tout service doit être payant. En outre, elles ouvrent d’autres horizons que les rapports marchands. Sans aller jusqu’à dire que ces systèmes alternatifs de circulation des biens remplaceront l’économie de marché, nous affirmons qu’ils accompagneront peut-être un changement progressif de notre rapport à la consommation.
Dans une gratiferia, des objets que l’on croyait bons pour la poubelle retrouvent parfois une seconde jeunesse. Par ailleurs, il s’agit d’un des très rares endroits où l’on n’est pas limité par le contenu de son porte monnaie. De plus, des liens nouveaux se créent ; on échange avec des passants ou des participants dans la joie et la convivialité.
Source :
1 http://www.greenetvert.fr/2012/06/01/les-marches-gratuits-la-nouvelle-tendance-anticonso/58756
\\\\\\\\\\||||||||[[[[[[[[[{{{{{ 
Du côté du port:
Qu'un son impur abreuve nos sillons.


à la saint Ambroise... illustration source: Toile
"Les psychanalystes sont les voleurs à la tire de nos rêves" 
-Karl Kraus- 
à la saint Ambroise...
illustration: Stéphane Trapier




à la saint Ambroise...

à la saint Ambroise...
illustration Stéphane Trapier

"La solitude serait un endroit idéal si on pouvait choisir les gens qu'on évite."
_Karl Kraus- 

à la saint Ambroise...
"Chant de Noël"
à la saint Ambroise...


nouveau philosophe:
"Il n'y a rien de plus terrible pour un soldat anonyme que de mourir inconnu."
-François Hollande
à la saint Ambroise... illustration: Stéphane Trapier

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine