Magazine Culture

Hector de Saint-Denys Garneau – Rivière de mes yeux (1937)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Hector de Saint-Denys GarneauÔ mes yeux ce matin grands comme des rivières
Ô l’onde de mes yeux prêts à tout refléter
Et cette fraîcheur sous mes paupières
Extraordinaire
Tout alentour des images que je vois

Comme un ruisseau rafraîchit l’île
Et comme l’onde fluente entoure
La baigneuse ensoleillée

***

Hector de Saint-Denys Garneau (Montréal, Québec 1912-1943)Regards et jeux dans l’espace (1937)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines