Magazine Cinéma

film :" l'incomprise " d'Asia Argento

Par Dina_gar

   J'ai beaucoup admiré le père de la réalisatrice, Dario Argento... Au festival de Pesaro, il y a quelques années, une rétrospective de ses films était programmée , Je fréquentais ce festival  et cette année là j'ai vu tous ses films (sauf un  " quatre mouches de velours gris" empéché à la projection par des ayant -droit américains)... Les trois derniers films de Dario sont moins intéressants mais les autres , je les  ai dévorés  sans retenue .. Tout le monde devrait voir "Profondo rosso " - -( les frissons de l'angoisse) , dans le genre , il est  extraordinaire ...

   Il est donc évident que je m'intéresse au parcours de sa fille , grandie trop vite,  et qui m'est sympathique... Je l'avais vue au festival de Locarno , venue présenter son premier film  " Scarlet Diva" , toute de noir vêtue jusqu'au grand chapeau et les lunettes  (le festival a lieu au début du mois d'aout)..

  Son troisième film" incompresa" - en italien il n'y a pas d'article- est attachant , la fillette qui tient le rôle principal  celui d'Aria - même prénom que les parents d'Asia voulaient  donner à leur fille mais refusé par l'état civil et qui est  donc son deuxième prénom -  Giulia Salerno  est  bien  dans son jeu , elle est douée et  jolie... Le film raconte l'enfance d'Aria , bousculée par la séparation de ses parents , alors qu'elle a neuf ans, et allant  de l'un à l'autre  avec un chat noir dans sa cage et son gros baluchon.. Ses parents , artistes tous les deux , ont trop à faire  , à se disputer aussi  , pour s'occuper d'elle (  Charlotte Gainsbourg et Gabriel  Garko)  .  Malgré l'inconfort de sa situation Aria semble assez forte pour faire face à ses fréquents déménagements entre père et mère.. Parfois elle se retrouve seule dans la rue , en pleine nuit  , et , une fois ,  rencontre une bande de musiciens des rues  assez givrés .... Elle semble s'adapter  à tout ...

   Il reste de ce film une impression de" joliesse" - j'emploie ce mot sans idée péjorative- il est agréable à voir avec ses teintes  un peu passées.... En Italie on a reproché à Asia d'être trop dure envers ses parents , mais elle s'insurge , ce n'est pas un film autobiographique....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dina_gar 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte