Magazine Culture

Quelques expos à Florence

Publié le 09 décembre 2014 par Pralinerie @Pralinerie

Puro, Semplice e Naturale nell’arte a Firenze tra Cinque e Seicento

En week-end à Florence (ah les pasta !), nous avons parcouru les longs couloirs des Offices. Durant toute une journée. Nous en avons profité pour visiter cette exposition temporaire, plutôt calme par rapport aux collections permanentes (c'est le problème quand un musée aligne tant de chef-d’œuvres, beaucoup de groupes et de visiteurs). Le propos de cette expo ? Nous éclairer sur la peinture à Florence après Raphaël. On oublie le maniérisme exubérant pour retrouver des lignes plus douces et des couleurs moins contrastées. Les tenants de cette renaissance, de ce doux classicisme ? Andrea del Sarto ou Fra Bartolomeo. Pour ce qui est des peintures post Concile de Trente, c'est un peu moins mon trip : le baroque pointe son nez dans des icônes mises en abymes dans d'autres tableaux... Sont exposés beaucoup de peintures religieuses de la Contre-Réforme mais aussi quelques natures mortes qui tendent à démontrer la grande subtilité des peintre des XVI et XVIIe siècles. Les tableaux des différentes façons d’accommoder le pain sont étonnants ! Outres les peintures, on peut admirer quelques sculptures, notamment des bustes plus vrais que nature. Une dizaine de salles qui offre quelques belles surprises.

Quelques expos à Florence

A. del Sarto, Annonciation, 1528

Falisci il popolo delle colline

Parmi les autres musées que nous avons découverts, il y avait l'immanquable musée archéologique. Oui, c'est toujours mon dada ! D'ailleurs, c'est un lieu très calme qui offre de beaux têtes à têtes avec quelques trésors de l'art étrusque (joaillerie et bronzes notamment) et de l'art grec (le fameux vase François).  Et qui nous a permis de rencontrer les Falisques, un peuple vivant en Étrurie et de culture proche des Étrusques (on retrouve les mêmes vases en impasto). Les vitrines contiennent essentiellement du matériel funéraire, organisé chronologiquement et par tombe. Cela permet de faire connaitre ce peuple ainsi que les dernières découvertes mais reste assez mystérieux sur sa culture. Enfin, j'ai regretté que les particularités et la singularité de cet art ne soient pas plus mis en relief. Dans ce même musée, vous pourrez admirer une exposition, certainement temporaire à sa création puis pérennisée, sur les élites étrusques. Un espace où admirer la perfection de l’orfèvrerie étrusque et son travail du bronze (des flabella superbes). 

Quelques expos à Florence

Sympa la scéno, non ?



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine