Magazine

Les braves petits soldats des réseaux sociaux

Publié le 09 décembre 2014 par Paulo Lobo
C'est tellement clair et net, une photo. Elle dit ce qu'elle dit, elle est vite prise, vite postée, vite regardée.
Et un clic de plus.
Nous sommes tous des forcenés de la gâchette.
Armés de nos smartphones et de nos caméras, nous observons tout ce qui nous entoure au quotidien, les mille petites choses qui nous touchent, nous intriguent ou nous émeuvent. Quand c'est possible, nous les saisissons à la volée. Nous les capturons. Ensuite, nous les exposons en vitrine, parce que l'émotion en brut, ça se partage généreusement.
Sur tous ces sites ingénieux qui aiment tant que nous les utilisions.
De notre côté, nous n'avons pas d'autre ambition que d'exprimer notre sentiment, notre éblouissement, notre peur existentielle de vivre, de mourir, d'aimer.
Pour eux, nous sommes des fournisseurs de contenu. Il n'est pas question d'argent entre nous. On joue sur le donnant-donnant.
Nous voulons une galerie et un public.
Ils nous les proposent.
En échange, notre contenu les enrichit.
C'est pourtant évident.
Quoi, toi pas content? Cherche-toi donc un autre écrin!
Les braves petits soldats des réseaux sociaux Photo: POIL - pôle improvisation Luxembourg www.poil.lu
   

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Paulo Lobo 1390 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog