Magazine Bébé

La grosse frayeur

Par Mamanaubalcon @lesloe

Vous l’avez vu si vous me suivez sur Instagram nous avons eu une grosse frayeur cette semaine avec Mouette. Évidemment l’accident s’est déroulé mercredi en fin d’après-midi quand j’étais encore à Paris en attendant le TGV. Remember c’était le jour des efluentmums (article à venir). Bref ne m’en veuillez pas mais j’ai besoin d’exorciser ici.

Pour vous la faire courte Mouette a dévalé un tapis roulant en draisienne et s’est fait arrêté par un pilonne en béton en bas. Donc il allait vite. Non il n’avait pas de casque car Chéri n’avait pas eu le temps de lui remettre. Bref il a échappé à sa vigilance en une fraction de seconde. Et ça aurait pu être la dernière. Chéri a eu la peur de sa vie. Moi aussi quand j’ai vu la photo de ma Mouette. Et rien que d’y repenser ça me tort le bide. Heureusement Chéri a eu les bons réflexes et des personnes bienveillantes autour de lui : une pharmacienne et un médecin qui se sont rendus disponibles immédiatement, un monsieur qui a proposé de ranger les courses. C’est gens qui ont tout changé ce jour là.

Le soir Mouette était KO, il a peu dîné et s’est couché tôt veillé par Chéri. Puis juste 5 minutes avant que je ne rentre à la maison il a vomi. Le stress est remonté. De mon côté je crois que j’ai sauté de la bagnole et couru jusqu’à chez moi avec mon énorme sac des Efluentmums qui ne pesait plus rien. SOS médecin nous a conseillé d’appeler le 15. Vu que Mouette était réactif et plutôt normal dans son comportement, il n’y avait rien à faire à part le surveiller et le réveiller toutes les 2 ou 3 heures. Ce qu’on a fait. La nuit fût longue et stressante mais elle s’est bien passée.

Au début c’était très gonflé, ensuite l’hématome est descendu et on a eu une Mouette à coquards d’abord un oeil puis les 2… Je vous ai mis quelques photos pour vous monter la tronche ! Aujourd’hui les coquads commencent à virer au jaune et la blessure au front a déjà laissé place à une peau toute neuve.

 

La grosse frayeur

Les conséquences pour Mouette, à part la douleur et les bosses, rien. Il a refait de la draisienne presque aussitôt, revu un médecin à J+2, parle facilement de ce qui s’est passé et dort bien.

Les conséquences pour Chéri sont les plus importantes car il a cru perdre son fils. Le film de l’accident repasse dans sa tête souvent. Je le vois bien mon Chéri est encore bouleversé. Pour moi les conséquences sont autres. Je n’étais pas là et j’ai vécu les choses à froid. En revanche j’ai du mal à fermer nos portes de chambres, je vais plus souvent l’écouter dormir… bref je me revois avec des inquiétudes d’une jeune maman. Et tous les deux avons tendance à over réagir en cas de risque de chute.

Vendredi soir on est sorti voir les lumières de Noël et dîner en ville ; ça a fait du bien à tout le monde. Le cours de notre vie reprend son rythme depuis hier avec le retour à l’école/boulot et on passe tranquillement à autre chose. Mais une chose est sûre les accidents ça n’arrive pas qu’aux autres. On a eu beaucoup de chance.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mamanaubalcon 4403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog