Magazine Culture

Invocation

Publié le 09 décembre 2014 par Aiglebleu

 DSC02703.JPG

Comme vous savez je préside aussi une petite compagnie de parfums chamaniques, INVOCATION. Je vous raconte une nouvelle fois l’histoire de sa création.

Il y a quelques années, j’étais sollicité assez régulièrement pour soigner des Amérindiens du Grand Nord hospitalisés dans des centres médicaux de Québec. Souvent, ils étaient placés à l’unité des soins intensifs après une opération.  Il était impossible alors de faire une purification rituelle avec la fumée de cèdre et sauge. J’étais ainsi prisonnier de l’atmosphère très dense qui règne dans les hôpitaux et j’obtenais des résultats décevants, même en travaillant plus fort.

J’ai rencontré, peu après, des gens qui fabriquaient des huiles essentielles. C'est alors que j’ai eu l’idée : peut-être que les huiles essentielles de nos herbes pourraient remplacer les encens dans les lieux où il est impossible d’en faire brûler?! L'huile essentielle de cèdre canadien (thuya occidentalis) était déjà disponible sur le marché. Avec des spécialistes des huiles essentielles, nous avons tenté d’extraire l’huile essentielle de la sauge blanche (salvia apiana).  C’est une variété bien spéciale, forte et résistante, qui pousse dans le Sud-Ouest américain. Avec satisfaction, nous avons trouvé que cette sauge produisait une huile très odorante. Par contre, nous avons découvert rapidement que le foin d’odeur ne renfermait pas suffisamment d'huile pour en permettre l'extraction par la distillation.  J'ai alors expérimenté d’autres méthodes d'extraction.  Grâce à l'intuition qui m'a bien guidé à travers toute cette recherche, j'en ai trouvé une très efficace. J'ai pu ajouter ce nouvel extrait aux huiles de sauge et de cèdre. Le mélange de ces trois composants avec de l’esprit de maïs (ou alcool de maïs) a donné un résultat passionnant; cette préparation purifiait déjà les ambiances et les champs électromagnétiques.  Par contre, son odeur était désagréable. J'ai alors commencé un travail de recherche qui m'amena à rencontrer un parfumeur en France, Michel Roudnitska, qui m'accueillit chez lui, à Grasse, et qui très généreusement me montra les techniques traditionnelles françaises de création et fabrication des parfums.  J'ai ensuite travaillé avec Mikaël Zayat, spécialiste des huiles essentielles, qui vît au Québec.  Avec les informations que m'ont partagées si généreusement ces deux personnes, j'ai travaillé pendant trois ans à l'élaboration d'un produit qui ferait le travail de purification tout en ayant un parfum agréable.

Pour être l’équivalent de nos herbes traditionnelles, Chiiyaam devait aussi pouvoir être utilisé comme offrande.  Ceci m'amena à faire une autre recherche, spirituelle cette fois. J'ai été amené à inclure un aspect rituel à la fabrication de Chiiyaam afin qu’il puisse être utilisé comme offrande dans les cérémonies traditionnelles. Cet encodage chamanique permet de cristallisé dans la trame moléculaire du parfum des intentions précises que ne le quittent plus, soit purification, protection et guérison. La somme de toutes ces recherches fini par donner un produit extraordinaire, qui, à ma grande surprise,  était beaucoup plus efficace que la fumigation traditionnelle. J'ai compris qu'un grand nombre de personnes pourraient bénéficier de ce parfum spirituel.  J'ai choisi alors de rajouter dans la formulation de Chiiyaam une essence de plante purifiante représentative de chacune des autres races humaines : la lavande pour la race blanche, l'oliban pour la race noire et le santal pour la race jaune. L’encens liquide, comme Chiiyaam était appelé les premières années, était créé et il pouvait maintenant voyager partout sur la planète pour manifester ses propriétés spirituelles et thérapeutiques. J'étais arrivé à la fin de mes recherches.  Le résultat dépassait toutes mes attentes.  J’ai donc choisi de le rendre disponible via une petite compagnie que j’ai créé qui s’appelle INVOCATION. Nous avons créé depuis un autre parfum chamanique, Miwahu, très différent, qui attire les énergies bénéfiques et les circonstances favorables. Chiiyaam agit très vite et disparait. Miwahu agit très lentement et dure longtemps. Il est lui aussi encodé.

Dans les semaines qui suivent et surtout dans la nouvelle année je vais vous parler très souvent d’INVOCATION. Il y a de nouveaux produits qui s’en viennent et la compagnie grandit et connaît les nombreux ajustements qu’apporte la croissance. Nous avons entre autres un poste qui s’ouvre pour un responsable ventes et marketing web. Si vous connaissez quelqu’un qui vit ou accepterai de vivre sur la ville de Québec près de Wendake et qui serait intéressé par un tel travail vous trouverez l’offre d’emploi ICI.

Nous travaillons ici avec la loi du cercle. Les employés sont invités à participer dans presque toutes les décisions et il n’y a pas de structure hiérarchique, même si certains s’amusent à m’appeler le « Boss » (patron). Tout est axé sur l’individu qui prime avant l’argent. Nous avons par exemple choisi de privilégié la main d’œuvre amérindienne et d’investir dans les gens plutôt que les machines. Il coute moins cher d’embouteillé avec des chaines de production automatisées. Par contre, la machine n’a aucune énergie et nous faisons attention à tout ce qui se rapportent à l’ambiance et aux énergies sur le lieu de travail.

Bon, c’était long un peu cette fois. Je suis très fière de mon équipe et du travail que nous faisons alors la passion m’a accompagnée. Vous lirez davantage sur INVOCATION dans les prochains mois.

Amour, Paix et Joie

Aigle Bleu  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aiglebleu 25351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte