Magazine Culture

Interview – Moi Je

Publié le 10 décembre 2014 par Le Limonadier @LeLimonadier
pierrotg

Interview – Moi Je

pierrotg
  •  10 décembre 2014
  •  Pop | Rock | Indies
  •   J'aime   J'aime Interview – Moi Je
    • fr 
1957821_1551925961692718_5818240670666669653_o

L’équipe du Limonadier est allé à la rencontre de Moi Je, un jeune artiste lyonnais qui n’a eu de cesse que de nous surprendre musicalement. On se souvient notamment de son dernier Ep : Fabrique (sorti sur Profil De Face Records), et de sa musique colorée et envoûtante, acclamée par la presse spécialisée.

Après l’interview, il vous a même réservé une petite surprise en concoctant un mix exclusif pour le Limo!

Bonjour Moi Je, pour ceux qui ne te connaissent pas encore, pourrais tu te présenter, parler de ton parcours musical?

Je m’appelle Loïc, j’ai 21 ans, je fais de la musique électronique.
Quand j’étais gamin, mes parents m’ont tendu un truc qui brille nommé saxophone que je n’ai pas quitté depuis. Des gens super m’ont appris la musique et à aimer tout ce qui groove. J’ai joué dans quelques groupes (j’en ai toujours un actuellement bien rigolo). Enfin, j’ai commencé a bidouiller de la musique électronique, le projet Moi je en est le résultat.

Quelles ont été tes premières influences ?

Mes influences sont d’abord disco, funk et soul des années 1960, 1970, et 1980, avec des artistes comme Donna Summer, Sly and The Family Stone ou encore Carl Carlton. Plus tardivement, j’ai découvert la musique électronique dont je suis tombé profondément amoureux.

A l’écoute de tes sons et de tes influences on pencherait pour un son assez groovy, nu disco. Comment définirais-tu ta musique ?

Je cherche pas vraiment à coller à une étiquette précise, on peut appeler ce que je fais « musique électronique », ça me va bien. Le côté disco/funk vient de mes influences, c’est ce que j’aime et que je joue depuis toujours.

Parle nous un peu de la création de tes morceaux ? Comment fonctionnes-tu ?

Chaque morceau est une nouvelle petite histoire, je n’ai pas de processus créatif fixe. J’ai également en général des idées claires sur ce que je veux faire. Je m’entoure aussi de mes (super) musiciens avec Simon à la basse, Babil et Léa au chant et Antoine à la guitare (d’autres parfois). Ils apportent souvent des idées intéressantes aux morceaux même si c’est moi qui tranche toujours. Après, tout ce petit monde ne joue pas sur chaque titre, c’est surtout en fonction des besoins.

J’ai adoré ta touche musicale sur le titre Les Voiles de Poom, comment s’est fait le remix?

Le remix de Poom c’est mon label qui me la proposé (Profil De Face Records), j’ai cherché a apporter un côté plus dansant et plus funky au titre.

Tu viens de sortir ton deuxième Ep Fabrique fin septembre, comment vois-tu ton évolution artistique par rapport à tes premiers morceaux ?

Mes premiers morceaux ne sont pas disponibles sur internet (et heureusement). J’ai évidemment acquis un peu de savoir-faire depuis mes premiers bidouillages, mais au fond je cherche toujours à avancer dans la même direction.

En tant que Lyonnais, tu dois ressentir cette énergie de plus en plus forte: soirées, concerts, éclosion d’artistes, que penses-tu de la scène électronique locale ?

La scène lyonnaise est très vivante, il y a beaucoup de soirées, c’est formidable. Même si le paysage est, grosso modo, très techno et deep house, je commence a avoir quelques dates prévues par-ci, par-là.

Génial, ou pourra-t-on venir t’écouter?

Pour ce qui est des dates, il y en a deux à Lyon qui arrivent, une le 20 décembre à Navig’inter (péniche) et une à Paris en discussion.

Tu travailles déjà sur de nouveaux projets? Si oui, peux-tu nous en parler un peu plus ?

Oui je viens d’achever la B.O. d’un chouette court-métrage réalisé par Maud Lazzerini, qui paraîtra lors de la première moitié de l’année à venir, sinon je vais sortir une version club de mon EP Fabrique. Et sur le plus long terme, pour 2015 je souhaite m’orienter vers un format long (album).

Quels sont les 3 sons que tu écoutes en boucle en ce moment ?

-Crystal waters: Makin Happy
Je suis fou de Crystal Waters en ce moment, j’aime trop ces machins un peu ringards.

-Chemise: She Can’t Love You

La base, la bonne vieille funk.

-Florence + The Machine: You’ve Got The Love (Antis & Le Croquant Remix)

Antis est génial, ses prods sont parfaites, rien a jeter.

Pour finir, la question du Limo: si tu étais une boisson, laquelle serais-tu?

Du vin rouge, pour le goût tout simplement!

Encore merci pour ton temps et vivement l’album!

Comme promis son Mix exclusif , de quoi vous réchauffer en ce mois de décembre!

Interview – Moi Je
Tags

Funk, Indie, moi je, Nu Disco, Pop


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Limonadier 23806 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines