Magazine Culture

The War On Drugs ‘ Lost In The Dream

Publié le 12 décembre 2014 par Heepro @heepro

wodlp3.11298covertextAssurément l’un des disques de l’année, et pourtant, son aura reste plutôt assez discrète. Les listes de fin d’année tombant les unes après les autres, rares sont celles qui oublient The War On Drugs, et certaines vont jusqu’à placer Lost In The Dream sur le podium, si ce n’est tout au sommet.
Mais pourquoi ?
Autant, je ne saurais trouver de raison à cela. En même temps, je constate que, si j’ai encore aujourd’hui et alors que j’ai écouter de nombreuse fois l’album dans son intégralité, je reste pour l’instant assez perdu face à la musique du groupe de Philadelphie.
Malgré tout, et c’est le pourquoi de ces quelques mots : une poignée de titres m’a accroché, scotché même. Pas besoin d’aller loin, ce sont les singles et/ou morceaux du début d’album, soit les premier, deuxième et quatrième titres.
Respectivement « Under the pressure », « Red sky » et « An ocean in between the waves », notamment les deux derniers, me laissent sans voix, alors même qu’ils ne proposent rien d’extraordinaire. D’ailleurs, ils ont presque un côté kitch, avec des résonances très Springsteen ou Dire Straits (donc, années 80). À l’inverse, et donc très paradoxalement, une certaine classe est immédiatement perceptible, j’ose dire un peu à la Pulp, car c’Est-ce que je ressens.
Bref, même la pochette présente tout ce qui pour Lost In The Dream appelait un succès à venir. Si les ventes demeurent encore faibles par rapport aux autres grands albums de 2014, le nombre incroyable de louanges faites au groupe en décembre et janvier devrait tout changer pour The War On Drugs.

(in heepro.wordpress.com, le 12/12/2014)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Heepro 2124 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines