Magazine Société

Noël : un marché de 445 milliards de dollars

Publié le 12 décembre 2014 par Vincentpaes
Crédit : consommation de Noël par Shutterstock Crédit : consommation de Noël par Shutterstock Autres articles Ainsi, sur la période de Noël 2013, les consommateurs des principales économies occidentales ont dépensé près de 445 milliards de dollars. Cependant, on constate de véritables écarts entre les pays, ceux qui souffrent encore de la crise économique et ceux qui bénéficient de la reprise et de l’élan de générosité traditionnel de Noël. Les Irlandais sont les consommateurs qui dépensent le plus à Noël, avec un montant avoisinant 1 200 dollars par personne. Selon Olivier Salesse, Directeur Strategy chez PwC, les Français ne sont pas en reste : « Au sein de la zone Euro, les Français sont ceux qui dépensent le plus par personne pour Noël, suivis de près par les Allemands et les Italiens. Parmi les économies matures, les Britanniques restent les plus généreux, loin devant les Américains. » Les deux plus gros marchés émergents qui célèbrent Noël, le Brésil et la Russie, ont des niveaux de dépenses par personne relativement bas sur la période de Noël 2013. Cependant, ils sont placés en cinquième et huitième positions en termes de dépenses globales, car la forte population de ces pays compense les faibles dépenses individuelles. L’étude relève aussi que le Brésil et la Russie ont dépensé davantage à Noël 2013 que sur la même période en 2007, soit un an avant la crise économique. Une analyse plus approfondie des dépenses par personne de chacun des pays du panel révèle que la crise économique continue de peser sur les dépenses des ménages.

« Certaines cicatrices de la crise financière sont encore visibles dans les habitudes de consommation à Noël : les dépenses aux Etats-Unis en 2013 restent 10 % inférieures à ce qu’elles étaient en 2007. En Grèce, les dépenses réelles par personne ont diminué d’environ 60 % au cours des 6 dernières années », explique Olivier Salesse. Les dépenses réelles des Espagnols et des Portugais demeurent également inférieures à leurs niveaux de 2007, en raison des mesures d’austérité - telles que les importantes coupes salariales - qui ont été adoptées dans ces pays. En revanche, le Royaume-Uni et l’Allemagne sont les principales économies occidentales pour lesquelles les dépenses de Noël ont rebondi en 2013 ; elles excèdent leurs niveaux d’avant la crise.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincentpaes 175815 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine