Magazine Culture

Exclusive mix : Maxime Iko

Publié le 12 décembre 2014 par Hartzine

Maxime Iko - Dario's Cage EPJ’aime l’étrange, les profondeurs, la part sombre des gens et des lieux, les ambiances inquiétantes. Les films d’horreur, les contes et les mythes m’inspirent beaucoup : je suis fan de Carpenter, Lewis Caroll ou Dario Argento. Ca doit être les restes de ma période gothique, que j’assume totalement car elle m’a permis de découvrir l’électro et l’indus. Et puis danser dans un château fort sur Kraftwerk, c’est énorme ! Quand je mixe, j’aime provoquer les réactions des gens, donc pour moi il est impératif que le groove soit érotique. Pour moi, le sexe et la musique sont étroitement liés. D’ailleurs l’érotisme m’inspire beaucoup. En 2011, Maxime Iko nous révélait ce pourquoi Maxime Iko faisait du Maxime Iko (lire), et force est de constater qu’avec le temps les intentions sont restées identiques, s’admonestant même avec un surplus d’assurance. Sortant ce 12 décembre un troisième EP, Dario’s Cage, via le label de Rework, Love Yeah, celui qui enfièvre toujours le Rex Club avec ses soirées Cockorico nous a concocté un mix, à écouter et télécharger ci-après, à l’image de ses productions, entre intensité et sensualité, hypnotisme techno et résonances gothiques.

Mixtape


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hartzine 83411 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines