Magazine Culture

André Schmitz – Un chien aboie… (1991)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Francisco de Goya (1746-1828) - Black Paintings: The Dog (1820-23)Un chien aboie museau levé vers les étoiles.
Il a tant à dire des choses de la terre
aux choses du ciel et il y arrive si peu
qu’il pleure. Alors il raconte à la mort
des histoires de chien et des histoires d’adieux
qui péniblement se prolongent jusqu’à l’aube.

(Alors aussi l’infini descend dans sa gueule.)

***

André Schmitz (né en 1929 à Erneuville, Belgique)Les prodiges ordinaires (1991)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 12737 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines