Magazine Culture

Le Journal de Lady Layard

Publié le 14 décembre 2014 par Oliaiklod @Olia_i_Klod

Lady Mary Enid Layard (1844-1912) par John 'Warrington' Wood (1839-1886)

Baptisée Mary Enid Evelyn Guest, c’est la huitième enfant (sur dix) et troisième fille de l’industriel Sir Josiah John Gest, propriétaire de l’usine sidérurgique de Dowlais, et de Lady Charlotte Elizabeth Bertie fille unique d’Albermarle, 9ème comte de Lindsey. Elle est née le 1er juillet 1843 à Dowlais House, Merthyr Tydfil, South Wales.

Son mariage avec Austen Henry Layard, un de ses cousins alors âgé de cinquante-et-un ans, soit 26 de plus qu’elle, le 9 mars 1852 en fit une personnalité bien connue et populaire.

Lady Layard a tenu, chaque jour, son journal où elle notait la chronique des évènements de sa vie et des personnes qu’elle rencontrait.

Le journal de Lady Layard couvre cinquante et une années sur plus de 8000 pages, et se prolonge jusqu’à quelques jours avant sa mort, le 1er novembre 1912 dans son palais vénitien, la Ca’ Capello. Les cendres de Lady Layard ont été enterrées près de son mari dans l’église paroissiale Canford, à côté de Canford Manor, le 13 Décembre. Dans son testament, en date du 19 Juillet 1912, Lady Layard laissait la Ca ‘Capello et 7000 £ à sa nièce Olivia Du Cane.

Ainsi, dans ce journal quotidien, peut-on suivre les visites au Cosmopolitan Hospital, les réunions dans le jardin de Frederic Eden et retrouver évoqués tous les notables qui visitaient ou vivaient à Venise à la fin du XIXème siècle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oliaiklod 11319 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines