Magazine Cinéma

Le piratage de Sony Pictures révèle une fronde anti-Google

Par Repostit @S2PMag

Le récent piratage de Sony Pictures, en plus de voir plusieurs films encore non exploités balancés sur les réseaux P2P et quelques indiscrétions relatives aux échanges de mails en interne touchant des acteurs, continue de faire des vagues. Dernières révélations, celles touchant Google, surnommé « Goliath » pour l’occasion…

dG Le piratage de Sony Pictures révèle une fronde anti Google

Le monde du cinéma n’aime pas Google…

Dans les mails entre hauts placés de la firme victime du piratage, de nombreuses évocations du « projet Goliath » sont mises en avant. Les responsables de Sony y échangent allègrement des courriers électroniques avec le secteur juridique de la Motion Picture Association of America, tout comme avec 6 studios, incluant la Fox, Disney, Sony, Universal, Warner Bros et Paramount.

Goliath (Google…) y est décrit comme une source d’ennuis, tandis que la mise en place d’un lobbying visant à riposter contre la communication de Goliath et d’en amplifier les actualités négatives y sont clairement évoqués. Tout comme le montant que cette fronde serait prête à dépenser annuellement pour inciter des procureurs généraux à faire pression sur le moteur de recherche par le biais de failles juridiques dans les agissements de Google : 500’000 dollars US.

Difficile de dire si cela portera ses fruits, tant Google est puissant et omniprésent. Pour autant, si on doutait encore que le lobbying était pratique courante au pays de l’Oncle Sam, en voilà une preuve de plus…

Source

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte