Magazine Cinéma

On ne choisit pas sa famille - 6,5/10

Par Aelezig

z11

Un film de Christian Clavier (2011 - France) avec Christian Clavier, Muriel Robin, Hélène Noguerra, Jean Reno, Hélène Patarot

Pas si mal !

L'histoire : Kim et Alex sont en couple depuis trois ans et souhaitent adopter une petite fille en Thaïlande. Mais les autorités du pays exigent des couples mariés pour faire acte de candidature, donc hétéro. Après avoir fait le tour de leurs amis susceptibles de jouer un mari pour Kim, qui refusent tous, elles se voient contraintes de demander l'aide du frère d'Alex, un vieux beau conservateur, un poil raciste, et roi de la gaffe. L'affaire ne va pas être simple car le médecin chef du dispensaire thaïlandais est un homme ultra strict et rigoureux...

Mon avis : Attention, je dis pas si mal, mais ce n'est pas encore la révolution au pays de la comédie française ; juste un petit truc assez divertissant, qui nous évite la tendance du moment, le trash à tout va. Je craignais vraiment le pire car il me semble que les critiques avaient été féroces. J'ai donc été agréablement surprise et j'ai ri plusieurs fois. Christian Clavier est à fond, comme d'hab, mais il est le seul acteur comique actuel qui me fasse penser à mon cher Louis de Funès (les méchantes langues disent qu'il l'imite) et qui me fait rire avec ses exagérations et ses grimaces. J'ai trouvé Muriel Robin formidable, et oui ! Elle fait une amoureuse très crédible, une future maman émouvante, tout en assurant le "buddy" explosif avec Clavier. Jean Reno joue comme un pied, il est totalement transparent, comme d'habitude, mais ce n'est pas grave, tout repose sur le duo précité.

z12

Ca n'a rien d'exceptionnel ni de follement hilarant, mais j'ai passé un agréable moment et je me suis amusée. Et j'aime que le thème de l'homoparentalité soit désormais traité régulièrement au cinéma et qu'il sorte de l'ostracisme. Il s'agit de la première réalisation de Clavier et je trouve qu'il s'en sort d'autant mieux que le film dure 1h40, ce qui est long pour une comédie, mais moi je ne me suis pas ennuyée, à aucun moment.

Voyons voir si la critique confirme mes goûts de ch...

Bon, effectivement, ils confirment. Je ne prendrai en exemple qu'un seul journal : "Sur une situation à la mode, Clavier réalise et joue une gaudriole de base, lourde et laborieuse. Exotisme de plante en plastique et comique en conserve." (Le Figaroscope) ; tous les autres chantent la même chanson. A tel point que c'en est lourd et qu'on se pose des questions... Tout comme certains réalisateurs ont le ticket, et quoi qu'ils fassent, on crie au génie, il semble bien que Christian Clavier ait beaucoup d'ennemis et qu'ils le font savoir ; tout ce qu'il dit, tout ce qu'il est fait, est forcément nul.

z13

Et bien moi, il me fait rire, et ça depuis des années, même si tous ses rôles et tous ses films ne sont pas égaux.

Le public est beaucoup plus indulgent, mais reconnaît quelques maladresses par ci par là.

Alors, je suppose que vous avez détesté vous aussi ? Le Clavier-bashing a-t-il frappé à votre porte ?

z10


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines