Magazine Beauté

Le combat de la Vie

Publié le 15 décembre 2014 par Freya @freyamumwoman
J'ai peur, je suis à l'étroit. J'entends la voix étouffée de maman, inquiète, mais pourtant rassurante.
J'étais si bien, pourquoi faut-il que les choses changent?
Je me sens glisser vers le bas, toujours plus bas.
Je sens quelque chose qui m'agrippe et tire.
J'ai froid, je suis effrayée.
Où est maman?
Ah la voilà!
Maman m'a offert le plus beau des cadeaux: la Vie.
Papa et maman m'aiment. Ils me le disent chaque jour.
Ils sont heureux et ça me remplit de joie de voir le bonheur les étreindre.
Je grandis et me retrouve confrontée aux autres enfants.
Ma meilleure amie m'a poussée et je suis tombée sur le sol dur.
Mon genou est écorché. J'ai mal. Elle me dit que je ne suis plus sa copine.
Je pleure, j'étais plus heureuse avant.
Papa regarde le journal télévisé.
Une jeune fille a été retrouvée violée et étranglée.
Des milliers de civils sont morts dans cette guerre qui n'a pas de fin.
C'est injuste.
Où est le bonheur pour ces pauvres victimes?
Je suis amoureuse. Ce n'est pas la première fois mais je sens que c'est spécial avec lui.
Il ne me traite pas comme les autres.
Il me voit différemment, il sait qui je suis.
Il me rend heureuse comme je ne l'ai jamais été.
Il m'a dit qu'il m'aimait et je le crois.
Cela fait quinze ans que nous sommes mariés.
Notre couple s'essouffle.
Il a failli me tromper avec l'une de ses collègues.
Je pensais notre bonheur acquis, que nous n'avions plus d'efforts à fournir.
Mais je m'illusionnais.
Il ne faut jamais considérer le bonheur comme une chose due.
Tous les jours, nous devons combattre pour le garder précieusement et, si nous ne le possédons pas, nous devons nous battre pour nous l'approprier.
Il est difficile à tenir en laisse, il a tendance à vouloir s'échapper au moindre écart.
Ce matin, je me suis levée et suis partie en guerre, bien décidée à ramener le bonheur dans mon foyer.
Le combat de la Vie
Cet article participe au rendez-vous mensuel « Mots éparpillés » de Margarida Llabres et Florence Gindre, projet inspiré par « Mots sauvages » de Cécile Benoist. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Freya 933 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte