Magazine Culture

Non-denominational School

Publié le 15 décembre 2014 par Pomdepin @pom2pin

Je me suis rendue compte après mon billet sur le carol concert à l’église que ce qui me parait naturel peut sembler curieux depuis la France. Une école primaire publique qui organise un spectacle de chants de Noël , pour la plupart religieux dans une église, c’est tout à fait normal en Angleterre! Quand j’explique à mes amies anglaises que c’est impensable en France, elles ne comprennent pas.

IMG_1120.JPG

(Photo Mirror.co.uk)

Il existe des tas de types d’écoles sur le plan administratif, c’est un pataquès pas possible. Mais je voulais juste expliquer la différence entre religious School et non denominational School. Une école religieuse, publique ou privée, comme son nom l’indique accueille en priorité des élèves de sa confession. Pré Ado (et L’Ado avant lui, il a d’ailleurs laissé un souvenir impérissable, en provocant un mini incendie pendant une messe, deux explosions en chimie, dont une qui a entraîné l’évacuation de tout le bâtiment, et il a détruit la quasi totalité du matériel en technologie: trois machines à coudre, un fer à souder et deux scies. Les profs sont irresponsables de lui avoir mis ça entre les mains)…j’en étais où? Ah oui, Pré Ado est dans un collège catholique public. Au moment des inscriptions, les enfants baptisés catholiques passent d’abord. C’est tout. Pas de catéchisme, et juste 3 messes obligatoires par an dont celle de Noël et celle de Pâques qui sont aussi fêtés dans les écoles non religieuses d’ailleurs.

Les filles sont dans une école primaire publique non denominational, c’est à dire sans religion particulière, mais pas laïque comme on l’entend en France. Les deux, école religieuse et école non denominational suivent strictement le même programme, celui de l’éducation nationale. On y enseigne donc pour tous les élèves, en Religious Education des tripotées de religions différentes. Dans le public, même les écoles non denominationales fêtent Noël et Pâques dans la plus pure tradition chrétienne. Même les écoles catholiques fêtent le ramadan, même les écoles musulmanes fêtent Dawali (la fête des lumières hindoue) et on célèbre la pâque juive même dans les écoles hindoues…je pourrais continuer à tourner en rond comme ça pendant longtemps avec toutes les religions possibles et imaginables (je rappelle que Jedi est une religion en Angleterre). Bref, tout le monde apprend les croyances de son voisin, et ça n’émeut personne. Au contraire.

La laïcité à la française est quelque chose qui surprend beaucoup. Que ce soit pour le recensement de la population ou sur le moindre formulaire administratif, on nous demande toujours notre religion (on n’est pas obligé de répondre) et notre ethinicité. Impossible de fantasmer ici sur les chiffres de la délinquance par origine ethnique ou du nombre de poneys par habitant selon les religions (pourquoi pas? ), ils sont publics.

Je ne sais pas quel système est le mieux. Je pense qu’ils sont le résultat d’histoires différentes. A titre d’exemple, nous sommes non British white western europeans. J’ai pris l’habitude de le déclarer partout, et ça ne m’empêche pas de dormir la nuit.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pomdepin 9432 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines