Magazine Amérique latine

Ma prochaine conférence : San Martín, les droits de l'Homme, à Cherbourg [ici]

Publié le 16 décembre 2014 par Jyj9icx6
Le mardi 20 janvier 2015, je participerai au Festival des cultures hispaniques organisé à Cherbourg-Octeville par l'association normande La Mancha (1).

Ma prochaine conférence : San Martín, les droits de l'Homme, à Cherbourg [ici]

Capture d'écran du site de La Mancha


Je donnerai une causerie suivie d'un débat sur un personnage incontournable de l'histoire et de l'identité argentine : le général José de San Martín (1778-1850). Je l'envisagerai dans son action politique (et militaire) pour les droits de l'Homme, dont il parlait comme d'un "évangile" (un terme fort dans les années 1810 !), et pour la liberté politique et la souveraineté nationale en Argentine (mais aussi au Chili et au Pérou). J'évoquerai aussi la récupération de cette figure tutélaire du Padre de la Patria conduite sans relâche de 1930 à 1983 par les putschistes argentins de tous poils qui n'ont eu de cesse d'adultérer son histoire et de tenter d'effacer de la mémoire populaire son œuvre politique émancipatrice, une stratégie de domination qu'ils n'ont pas inventée car ils l'avaient tous bel et bien trouvée dans leur berceau, sur lequel s'était penchée l'idéologie post-coloniale de la République Conservatrice, conçue par des intellectuels de la taille de Domingo Sarmiento ou Bartolomé Mitre, dans les années 1860-1880. La conférence aura lieu à 20h30, dans la Salle du Conseil de l'Hôtel de Ville de Cherbourg. Une vente-dédicace de mes livres y sera organisée en fin de soirée. L'entrée sera libre et gratuite dans la limite des places disponibles, selon la formule consacrée.
Ma prochaine conférence : San Martín, les droits de l'Homme, à Cherbourg [ici]

José de San Martín (1778-1850) est l'autre grand héros des guerres d'indépendance de l'Amérique du Sud. Son action est à l'égal de celle de Bolívar. Né dans l'actuelle Argentine, il a grandi en Espagne où il s'est engagé dans la carrière des armes à l'âge précoce de douze ans. En 1808, il se bat dans les rangs patriotes tout en servant la révolution espagnole jusqu'à ce qu'elle soit écrasée par la France. Il rejoint alors sa terre natale. Chef à la fois exigeant et fraternel, organisateur hors-pair, grand combattant des Droits de l'Homme, il n'eut de cesse d'avoir assuré la liberté de l'Argentine, du Chili et du Pérou. Ce faisant, il mit fin au servage des Indiens et s'efforça d'affranchir un grand nombre d'esclaves. Anti-raciste, homme de dialogue, il favorisa l'éducation populaire, à travers l'école, les bibliothèques publiques et les arts. Refusant de participer aux guerres civiles qui suivirent l'indépendance, il s'exila à Londres, à Bruxelles et enfin en France, sa "seconde patrie". Il est décédé à Boulogne-sur-Mer.
Ma prochaine conférence : San Martín, les droits de l'Homme, à Cherbourg [ici]

Les Cherbourgeois, Manchois et Normands qui voudraient me teste avant de venir peuvent trouver sur mon site Internet et sur ce blog (dans la Colonne de droite) de nombreux exemples d'interviews et même, depuis peu, de conférence, à écouter en ligne, les uns en français, les autres en espagnol.
Cette année, le Festival des cultures hispaniques a choisi de se pencher sur l'Argentine. C'est la vingt-cinquième édition de sa Cinemovida. Et si vous allez visiter leur site Internet ou leur espace Facebook, vous pourrez constater que la richesse et la variété de leurs propositions. * * *
Le lendemain, mercredi 21 janvier, je serai à l'Espace Culturel Leclerc de Tourlaville pour deux séances de dédicaces, une en début d'après-midi et l'autre en soirée.
Ma prochaine conférence : San Martín, les droits de l'Homme, à Cherbourg [ici]

La campagne de communication du festival commence à peine, pour une manifestation qui se déroulera du 19 janvier au 3 février. Elle va se déployer progressivement, sur Internet, en affichage dans la ville et ses environs, avec des tracts à disposition un peu partout aussi, sans collision avec les fêtes de fin d'année qui nous obsèdent tous de plus en plus pendant encore deux semaines. Je reviendrai donc un peu plus tard pour modifier cet article et y apporter quelques précisions, après les fêtes, lorsque la directrice de l'Espace Culturel Leclerc aura un peu plus de temps à elle. Pour le moment, pour elle et tout le personnel, c'est le coup de feu de Noël.
(1) J'aime bien les gens qui choisissent un calembour pour se désigner eux-mêmes, surtout si leurs objectifs sont originaux et ambitieux et c'est le cas dans ce port.
Pour mes lecteurs argentins ou sud-américains, Cherbourg-Octeville est l'une des sous-préfecture du département de La Manche, du nom de la mer qui borde cette côte du nord de la France, à quelques kilomètres au sud de Boulogne-sur-Mer (si !).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte