Magazine Culture

Barnabé ou la vie en l'air

Publié le 16 décembre 2014 par Lael69
Barnabé ou la vie en l'airJohn BoyneIllustré par Oliver Jeffers
Gallimard JeunesseTraduit de l'anglais par Catherine Gibert Paru en Octobre 2014304 pages13,50 euros
Roman Junior dès 9 ansThèmes : Aventure, Humour, Famille, Voyage
Quatrième de couverture : Tout est normal chez la famille Chevreau. Ennuyeux, respectables et fiers de l'être, Alistair et Eléonore Chevreau ont horreur de tout ce qui est différent. Or quand leur troisième enfant Barnabé vient au monde, il faut se rendre à l'évidence : leur fils est tout sauf normal. A la grande honte de ses parents, Barnabé défie les lois de la gravité : il vole ! C'en est trop pour Eléonore et Alistair, qui prennent un jour une terrible décision...
Alistair et Eléonore Chevreau sont des gens normaux. Incroyablement normaux. Ils ne disent et ne font rien de travers. Tout est réglé et file droit chez eux, même leurs deux premiers enfants qui sont parfaits en tout points. Malheureusement pour cette famille normale, un troisième enfant va naître et bouleverser leur vie bien rangée. Barnabé est un enfant pas comme les autres. Certains diront qu'il est spécial, ses parents pensent surtout qu'il est anormal. Car Barnabé vole. Où qu'il soit, il ne peut tenir sur ses pieds, ancrés dans le sol, sur terre. Il a toujours la tête en l'air. Au grand désespoir de ses parents, après de multiples efforts pour remédier à ce problème, les parents de Barnabé prennent une terrible décision : celle de l'abandonner et de le laisser s'envoler. Peu importe où Barnabé atterrira, pourvu que ce soit loin de sa maison...
Il est des noms de jeune héros comme ça, des titres qui nous disent d'avance que le roman sera farfelu. Cette histoire "d'enfant volant" permet à John Boyne d'écrire un conte drôle et loufoque, un conte moderne à la manière d'un Petit Poucet qui cherche à rejoindre son foyer, un plaidoyer de la différence et pose la question "qu'est-ce qu'être normal ?" Avec justesse, philosophie et humour il évoque donc ce qu'est la normalité, le regard des autres sur la différence et parle de marginalité avec douceur. Car après tout, le besoin impérieux d'être normal n'est-il déjà pas un signe que l'on est anormal ? Vous voyez le truc! A force de vouloir être normaux, les parents de Barnabé passent pour des zigotos, et pire pour des êtres antipathiques qui n'hésitent pas à abandonner leur fils au lieu de l'aider. Mais pour le comprendre, Barnabé va devoir traverser bien des aventures. Dans son voyage initiatique à travers le Brésil, New York, le Canada, l'Irlande et l'espace, il va rencontrer des personnages hauts en couleurs qui vont lui faire ouvrir les yeux sur la vrai normalité. Usant du récit imaginaire, John Boyne délivre son message avec douceur, subtilité grâce à des dialogues intelligents qui font voir la vie autrement. C'est plein d'esprit et derrière le roman d'aventures se cache une ode originale à la différence et la tolérance. Un bon roman qui invite à réfléchir sur l'acceptation de soi.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine