Magazine Concerts & Festivals

Black Moth au DNA, Bruxelles, le 16 décembre 2014

Publié le 16 décembre 2014 par Concerts-Review

Heartbreak Tunes avait programmé deux groupes au DNA, las, Antlered Man doit déclarer forfait!

Read their message..

Hi Europe. Due to an unfortunate accident in Switzerland
We have to cancel our last two dates. Ollie has broken his arm and we are sorry to Saarbrucken, Lille and Brussels. We will rearrange for early next year.
Love you all and thanks to everyone that made the tour our best one ever.
Antlered Man xxxx

DSC02841.JPG

Black Moth orphelin, donc!

Pas la grande foule dans la casbah, t'as le temps de vider deux ou trois mousses sans faire la queue au comptoir.

20h45' un préposé au ravitaillement aligne quelques boissons fabriquées par les moines sur scène, cinq minutes plus tard, un quintette de peinturlurés, ayant fait leurs emplettes au Palais des Cotillons se pointe.

Harriet Bevan, la chanteuse, arbore une perruque rose piquée à un travesti de chez Maman, une petite jupe de cuir et des lunettes solaires mettant en évidence sa blancheur aristocratique, je l'aime déjà!

Les deux guitaristes Jim Swainston et  Nico Carew sont, soit maquillé à outrance, soit porteur d'un galurin cowboy ska.

Dom McCready, le batteur, a choisi un bicorne en souvenir de l'empereur, Dave Vachon, meuh, hésite entre un diadème ou une coiffe Peter Pan.

Harriet, mite de rien:  bonjoue, euh, bonswa plutôt, we are Black Moth!

C'est parti pour une petite heure de hard/doom/glam rock à la mode de Leeds.

Le lépidoptère sombre que tu ne confondras pas avec la Lichen Moth aux teintes brunâtres a sorti deux albums, le dernier, 'Condemned to Hope', en septembre.

DSC02853.JPG

Dès le premier titre  'The Undead King of Rock 'N' Roll', un nom te traverse l'esprit, Black Sabbath, sauf que Harriet semble moins atteinte que le vieux Ozzy.

DSC02912.JPG
Du lourd et lancinant, du salement infectieux, le public peu nombreux exulte.

Petit détail quand tu as fini de comparer  la terrible Harriet  au méchant prince of darkness c'est à Courtney Love que tu penses!

Place à l'uptempo 'White Lies' et à ses guitares rageuses, Bonaparte se décarcasse frénétiquement, ..life is shit... avance Harriet, donc tu te commandes un demi.

'Tumbleweave' est du genre bouldozeur russe qui aplatit tout, comme Raymonde, quand elle voit rouge!

'Tree of Woe' du stoner marécageux.

Malgré un absentéisme, pas dû aux piquets, Black Moth se donne à fond.

Accélération soudaine, ' The articulate dead', ça te rappelle Suzy Quatro, sauf que l'emballage est plus heavy.

La suivante ' Blackbirds Fall' comme la mort articulée se retrouve sur le premier effort discographique des mites, ' The killing jar'.

Un passage chez l'arracheur de dents,  'Spit Out Your Teeth'. Harriet, à genoux, implore un brave gars du premier rang, si t'avais  encore eu 2€ en poche, tu lui aurais offert une limonade.

Elle s'énerve vache...I can't let you go..., regagne la scène et attaque 'Looner', leur dernier single, qu'elle scande comme une pink  PJ Harvey.

DSC02857.JPG

DSC02828.JPG

C'est quoi le numéro de ta chambre, baby?

'Room 13' , encore un de ces rock that bites your heels.

Fait sombre dans le coin, 'Set yourself alight'.

Le grand  Jim Swainston est de la confrérie des  guitaristes  vicieux, les riffs de ce mec font très mal.

On passe au titletrack, 'Condemned to hope'  suivi par un bondissant 'Banished but blameless' mené par une basse groovy, puis fondu sur 'Chicken shit'.

C'est pas de la merde, on te rassure, c'est même un titre dévastateur.

This is our last song for the last day of our tour, thank you, Brussels...  

'Honey lung', arrache un max,  le sirop dégouline de partout.

DSC02905.JPG

Un concert sans prétention et de haute teneur rock'n'roll!

DSC02883.JPG

Oui, Harriet?

We'll be back in April.

C'est enregistré!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 34816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte