Magazine Culture

Nirvana #3-Unplugged In New York-1993/94

Publié le 28 décembre 2014 par Numfar
Nirvana #3-Unplugged In New York-1993/94

Nirvana #3:

Kurt Cobain: chant, guitare

Krist Novoselic: basse

Dave Grohl: batterie

Dès la sortie d'"In Utero", Nirvana repart en tournée, avec un 4e musicien en guest: le guitariste Pat Smear, ex-Germs.

Puis Nirvana accepte de tourner un épisode "Unplugged" pour MTV.

Mais Cobain va se montrer extrèmement difficile à gérer et va refuser la production très Hollywoodienne proposée par la chaîne et de jouer ses hits.

Deux jours avant le tournage, Cobain annonce qu'il n'y participera pas.

Le soir même, le 18 novembre 1993, il se pointe mais dans un état affreux de manque, et le groupe comme l'équipe de tournage craint le pire.

Le résultat sera pourtant l'un des disques les plus beaux et les plus populaires du groupe.

En janvier 1994, Nirvana enregistre un ultime titre "You know you're right" qui sortira sur la compilation "Nirvana" en 2002.

Le 8 avril 1994, après une première tentative de suicide, Kurt Cobain meurt d'une balle dans la tête, dans sa maison de Seattle.

Il a 27 ans.

La thèse officielle, aujourd'hui encore reste le suicide.

Le monde du rock perd l'un de ces derniers grands créateurs.

En novembre 1994, sort "Unplugged In New York" (#1 US-UK), produit par Nirvana, Alex Coletti et Scott Litt.

About a girl (Kurt Cobain)

Come as you are (Kurt Cobain)

Jesus doesn't want me for a sunbeam (Kelly-Mckee)

The man who sold the world (David Bowie)

Pennyroyal tea (Kurt Cobain)

Dumb (Kurt Cobain)

Polly (Kurt Cobain)

On a plain (Kurt Cobain)

Something in the way (Kurt Cobain)

Plateau (Curt Kirkwood)

Oh me(Curt Kirkwood)

Lake of fire(Curt Kirkwood)

All apologies (Kurt Cobain)

Where did you sleep last night (Trad.)

Musiciens additionnels:

Pat Smear: guitare

Lori Goldston: violoncelle

Curt Kirkwood: guitare (Plateau, Oh me & Lake of fire)

Chris Kirkwood: basse(Plateau, Oh me & Lake of fire)

Nirvana réussit l'impossible: accepter une émission extrêmement populaire à l'époque, mais sans en accepter les règles et en forçant la production à se plier à ses exigences: une présentation extrêmement dépouillée et intimiste, quasiment aucun tube et pas d'invités prestigieux.

A la place, le groupe invite Curt et Chris Kirkwood des Meat Puppets pour interpréter trois de leurs titres, ce qui est extrêmement gonflé.

"About a girl", à l'époque un titre obscur du premier album, va devenir un classique, tout comme les reprises fabuleuses du "Man who sold the world" de Bowie ou "Where did you sleep last night" de Leadbelly, qui va être redécouvert par une nouvelle génération.

A la mort de Cobain, MTV diffuse en boucle leur "Unplugged" et l'album se vend comme des petits pains.

Ensuite...

Ensuite, Nirvana a publié un bon nombres de compilations et coffrets, et deux albums live que je conseille: "From the muddy banks of the Wishkah" (compilation live toutes époques confondues) et l'incontournable "Live At Reading".

Après la séparation de Nirvana, Novoselic a fondé Sweet 75 qui a publié son unique album en 1997, avant d'abandonner la musique au début des années 2000 pour une carrière politique, tout en jouant épisodiquement avec son pote Dave Grohl, comme lors du documentaire "Sound City", dans lequel il jamme avec Grohl, Smear et Paul Mccartney.

Grohl s'est lancé dans l'enregistrement d'un album solo, qui a donné lieu à la formation des Foo Fighters, on en reparlera très bientôt.

© Pascal Schlaefli

Urba City

28 Decembre 2014

Partager :     J'aime

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte