Magazine Culture

Les Loups du Solstice, d’Anne Rice

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

:star: Le Don du Loup, tome 2 : Les Loups du Solstice de Anne Rice

Les Loups du Solstice de Anne RiceBroché : 425 pages
Éditeur : Michel Lafon
Date de parution : 6 novembre 2014
Collection : Romans
Langue : Français
ISBN-10 : 274992278X
ISBN-13 : 978-2749922782
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 20€50

Son résumé :

C’est le début du mois de décembre, et il fait gris et froid dehors. Dans les majestueux foyers du grand manoir de Nideck Point, le bois de chêne brûle joyeusement. Les Morphenkinder s’apprêtent à célébrer à leur façon le rituel païen du solstice d’hiver. Tout le monde est invité, même ceux de leur race qui pratiquent encore le sacrifice humain… Reuben Golding, dernier à avoir reçu le Don, accepte encore difficilement sa nouvelle nature d’homme-loup, luttant pour contrôler ses désirs et sa soif de sang. Tiraillé entre son amour pour la lumineuse Laura, une humaine prête à embrasser son destin, et sa terreur de lui imposer une vie de paria, il se réfugie dans les préparatifs de la fête. Mais quand un spectre du passé, tourmenté et muet, apparaît dans l’obscurité de Nideck Point, Reuben doit faire un choix qui changera l’avenir des hommes-loups pour l’éternité. Dans la forêt, le vent hurle, apportant la rumeur d’un étrange purgatoire et d’esprits séculaires qui possèdent leurs propres pouvoirs occultes. Reuben et ses compagnons se retrouvent au cœur d’un conflit immémorial. Qui sortira vainqueur de la nuit du solstice ?

Mon avis :

Anne Rice est une auteur que j’adore depuis bien longtemps maintenant, et quand on me parle en me disant qu’un nouveau roman vient de sortir, j’ai tendance à me jeter dessus sans attendre. J’avais adoré ses chroniques des vampires, son dyptique sur les anges et… Je me suis laissée charmer par ces romans sur les hommes-loups. Le Don du Loup m’avait ainsi fait passer un excellent moment l’an dernier au moment de sa parution, et j’avais grand hâte de connaître les réponses à certaines de mes questions en lisant ce deuxième opus. Et, encore une fois, j’ai beaucoup aimé, même si j’ai trouvé le roman parfois un peu long. 

Dés le début du roman, nous retrouvons Reuben et tous les autres personnages que nous avions découverts précédemment, alors qu’ils sont en train de planifier les fêtes de fin d’année, qu’ils veulent exceptionnelles afin de redorer leur image suite aux malheureux événement survenus plus tôt. Pourtant, cette atmosphère paisible et festive va vite se retrouver chambouler par l’apparition d’un fantôme qui va hanter Reuben et qui pourrait bien changer leur destin à tous. Dés lors, Anne Rice nous plonge dans une atmosphère sombre, pesante et lourde où la psychologie l’emporte sur l’action donnant parfois une sensation de lenteur au récit. 

Dans cette ambiance très sombre, et parfois glauque, il faut avouer que Anne Rice laisse peu de place à l’action, misant tout (ou presque) sur la psychologie très poussée de ses personnages, ainsi que sur la mythologie qui compose son roman. De facto, on en découvre plus sur Reuben, sur les Gentlemen distingués, sur ce qui peuple la forêt etc. Et il faut reconnaître qu’Anne Rice a, une nouvelle fois, développée une mythologie absolument incroyable, documentée, et passionnante qui vous entraîne jusqu’au bout de la nuit pour peu que le manque d’action ne vous dérange pas trop. Car il faut reconnaître qu’en dehors de la fin du roman, il ne se passe pas grand chose dans Les Loups du Solstice, le roman nous laissant souvent dans le flou vis-à-vis de certains personnages et nous enfermant dans une ambiance parfois malsaine.

Evidemment, le fait que l’histoire traîne en longueur pourra déranger plus d’un lecteur qui pourra parfois s’ennuyer ou regretter que les choses ne bougent pas plus. Pourtant, ce choix reste parfaitement cohérent par rapport aux situations auxquelles doivent faire face les personnages. En effet, ils se retrouvent dans des conditions assez tumultueuses et compliquées qu’il faut prendre le temps d’expliquer. Ainsi, l’auteur ne peut pas faire foncer tête baissée ces personnages, et prend donc le parti de les faire réfléchir, de leur en faire apprendre plus (et à nous aussi par la même occasion) avant que quelque chose ne se déroule. C’est donc vers la fin du roman que les choses s’accélèrent. On sent que le dénouement approche, mais rien n’est précipité pour autant. 

En conclusion, ce deuxième opus aura été une agréable surprise bien que parfois un peu longuet. J’ai apprécié retrouver la plume si chaleureuse et talentueuse d’Anne Rice, autant que de vivre ce moment avec ses personnages. Incontestablement, Anne Rice est une auteur de grand talent, qui nous démontre une nouvelle fois ses capacités à créer un univers et une mythologie poussés et qui lui sont propres.

Presque Excellent

Acheter Les Loups du Solstice sur Amazon

Les Tomes Publiés

Le+don+du+loup,+d'Anne+Rice

:star: Le Don du Loup, tome 2 : Les Loups du Solstice de Anne Rice

Les Loups du Solstice de Anne RiceBroché : 425 pages
Éditeur : Michel Lafon
Date de parution : 6 novembre 2014
Collection : Romans
Langue : Français
ISBN-10 : 274992278X
ISBN-13 : 978-2749922782
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 20€50

Son résumé :

C’est le début du mois de décembre, et il fait gris et froid dehors. Dans les majestueux foyers du grand manoir de Nideck Point, le bois de chêne brûle joyeusement. Les Morphenkinder s’apprêtent à célébrer à leur façon le rituel païen du solstice d’hiver. Tout le monde est invité, même ceux de leur race qui pratiquent encore le sacrifice humain… Reuben Golding, dernier à avoir reçu le Don, accepte encore difficilement sa nouvelle nature d’homme-loup, luttant pour contrôler ses désirs et sa soif de sang. Tiraillé entre son amour pour la lumineuse Laura, une humaine prête à embrasser son destin, et sa terreur de lui imposer une vie de paria, il se réfugie dans les préparatifs de la fête. Mais quand un spectre du passé, tourmenté et muet, apparaît dans l’obscurité de Nideck Point, Reuben doit faire un choix qui changera l’avenir des hommes-loups pour l’éternité. Dans la forêt, le vent hurle, apportant la rumeur d’un étrange purgatoire et d’esprits séculaires qui possèdent leurs propres pouvoirs occultes. Reuben et ses compagnons se retrouvent au cœur d’un conflit immémorial. Qui sortira vainqueur de la nuit du solstice ?

Mon avis :

Anne Rice est une auteur que j’adore depuis bien longtemps maintenant, et quand on me parle en me disant qu’un nouveau roman vient de sortir, j’ai tendance à me jeter dessus sans attendre. J’avais adoré ses chroniques des vampires, son dyptique sur les anges et… Je me suis laissée charmer par ces romans sur les hommes-loups. Le Don du Loup m’avait ainsi fait passer un excellent moment l’an dernier au moment de sa parution, et j’avais grand hâte de connaître les réponses à certaines de mes questions en lisant ce deuxième opus. Et, encore une fois, j’ai beaucoup aimé, même si j’ai trouvé le roman parfois un peu long. 

Dés le début du roman, nous retrouvons Reuben et tous les autres personnages que nous avions découverts précédemment, alors qu’ils sont en train de planifier les fêtes de fin d’année, qu’ils veulent exceptionnelles afin de redorer leur image suite aux malheureux événement survenus plus tôt. Pourtant, cette atmosphère paisible et festive va vite se retrouver chambouler par l’apparition d’un fantôme qui va hanter Reuben et qui pourrait bien changer leur destin à tous. Dés lors, Anne Rice nous plonge dans une atmosphère sombre, pesante et lourde où la psychologie l’emporte sur l’action donnant parfois une sensation de lenteur au récit. 

Dans cette ambiance très sombre, et parfois glauque, il faut avouer que Anne Rice laisse peu de place à l’action, misant tout (ou presque) sur la psychologie très poussée de ses personnages, ainsi que sur la mythologie qui compose son roman. De facto, on en découvre plus sur Reuben, sur les Gentlemen distingués, sur ce qui peuple la forêt etc. Et il faut reconnaître qu’Anne Rice a, une nouvelle fois, développée une mythologie absolument incroyable, documentée, et passionnante qui vous entraîne jusqu’au bout de la nuit pour peu que le manque d’action ne vous dérange pas trop. Car il faut reconnaître qu’en dehors de la fin du roman, il ne se passe pas grand chose dans Les Loups du Solstice, le roman nous laissant souvent dans le flou vis-à-vis de certains personnages et nous enfermant dans une ambiance parfois malsaine.

Evidemment, le fait que l’histoire traîne en longueur pourra déranger plus d’un lecteur qui pourra parfois s’ennuyer ou regretter que les choses ne bougent pas plus. Pourtant, ce choix reste parfaitement cohérent par rapport aux situations auxquelles doivent faire face les personnages. En effet, ils se retrouvent dans des conditions assez tumultueuses et compliquées qu’il faut prendre le temps d’expliquer. Ainsi, l’auteur ne peut pas faire foncer tête baissée ces personnages, et prend donc le parti de les faire réfléchir, de leur en faire apprendre plus (et à nous aussi par la même occasion) avant que quelque chose ne se déroule. C’est donc vers la fin du roman que les choses s’accélèrent. On sent que le dénouement approche, mais rien n’est précipité pour autant. 

En conclusion, ce deuxième opus aura été une agréable surprise bien que parfois un peu longuet. J’ai apprécié retrouver la plume si chaleureuse et talentueuse d’Anne Rice, autant que de vivre ce moment avec ses personnages. Incontestablement, Anne Rice est une auteur de grand talent, qui nous démontre une nouvelle fois ses capacités à créer un univers et une mythologie poussés et qui lui sont propres.

Presque Excellent

Acheter Les Loups du Solstice sur Amazon


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 56614 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines