Magazine Culture

Les toits verts du canada

Publié le 30 décembre 2014 par Aelezig

04

On en voit beaucoup des toits verts au Canada. Mais pourquoi donc ? Pourquoi ne sont-ils pas en tuiles rouges ou ocres, en ardoise, en pierre, en zinc ?

Parce qu'ils sont en cuivre. Depuis l’antiquité, on utilise ce métal comme matériau de couverture étanche, ce qui donne à nombre de bâtiments anciens l’aspect vert de leurs toitures et coupoles, qui commence à apparaître au bout d'environ six mois d'exposition à l'air. Mais elle ne devient réellement verte qu'au bout de 30 à 40 ans. La patine finale (dénommée vert-de-gris) est très résistante à la corrosion et une toiture de cuivre peut durer jusqu'à 200 ans sans entretien. Le cuivre a par ailleurs d’excellentes propriétés en soudage et brasage. Il est également facile à poser (plaques).

Et c'est pourquoi il est très utilisé en architecture. C'est ensuite un choix local et esthétique.

z31

Château Frontenac, Québec

Quand le cuivre arrive en fin de vie, le vert devient de plus en plus jaune, signe que la feuille de cuivre s'amincit et devra être remplacée à plus ou moins court terme.

Au-delà de sa couleur, le toit de cuivre est considéré comme un matériau "vert" (écologique) du fait de sa longévité, mais aussi parce qu'il peut être fait de morceaux de métal de récupération. De même, le vieux cuivre déposé est souvent donné à des artistes qui le recyclent en oeuvres d'art.

z32

Parlement d'Ottawa


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines