Magazine Société

Bébé Rom à la mayonnaise opportuniste

Publié le 04 janvier 2015 par Decrauze @decrauze
Indigestion. C’est à celui qui fera le plus entendre son dégoût, dont le tweet fessera le plus rudement le cul communal de Champlan. Voilà donc une localité tellement pétrie de xénophobie qu’elle refuse de polluer la terre de son cimetière avec la dépouille d’un nourrisson Rom…Bébé Rom à la mayonnaise opportunisteOui, juridiquement le maire pouvait refuser cette inhumation, mais la tempête médiatique a ses critères moraux implacables. Dans le cas cracra d’espèce la négation par le premier magistrat de la commune d’avoir pris une telle décision est étouffée par le brouhaha indigné, suiviste et disproportionné. Avec d’autres usages sociaux la vox médiatique l’aurait déjà pendu haut et court laissant son cadavre se faire becqueter par les charognards voraces.Bébé Rom à la mayonnaise opportunisteLe Premier ministre Valls occupe la place d’honneur dans le courroux opportuniste sur cette affaire. Il donne l’impression de surjouer l’effarement comme pour compenser sa politique macronisée, déviance insupportable pour le flanc crypto-socialiste de sa majorité branlante.Bébé Rom à la mayonnaise opportunisteAlors doit-on désormais considérer qu’un cadavre de nationalité étrangère est au-dessus du droit ? La bien-pensance fait montre d’une générosité exacerbée tant que cela n’affecte pas son propre confort. Allons au bout de la logique transpirante : retirons aux maires ce pouvoir d’appréciation et confions aux préfets la gestion mortuaire, dans la bonne tradition jacobine française. Macchabées, vos papiers !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Decrauze 227 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine