Magazine Culture

Robert charlebois

Publié le 05 janvier 2015 par Aelezig

04

Robert Charlebois, né le 25 juin 1944 à Montréal, est un auteur-compositeur-interprète, musicien et acteur québécois. Il est considéré comme un géant de la chanson québécoise au côté des Félix Leclerc et Gilles Vigneault.

En parallèle à ses études à l’École Nationale de Théâtre, de 1962 à 1965, il amorce une carrière de chansonnier au début des années 1960. Il fait ses premières apparitions sur scène à partir de septembre 1962, et passe en première partie des spectacles de Félix Leclerc, avec qui il chante à plusieurs reprises dans différents festivals et accompagne au piano Jean-Guy Moreau . Il enregistre un premier album en 1965. Son quatrième, Lindberg, paraît en 1968, en pleine période psychédélique. Charlebois y propose, accompagné de l'Orchestre de Jazz Libre du Québec, un alliage entre la poésie populaire du Québec et les rythmes et les sons électriques de la musique rock.

z27

Le succès de la chanson Lindberg, qu'il chante avec Louise Forestier, le conduit l'année suivante à monter sur la scène de l'Olympia de Paris. Le duo s'y produit en première partie de Georgette Plana. Leur spectacle échevelé déconcerte le public, venu d'abord pour applaudir cette chanteuse de variétés des années 1940. La légende veut qu'un soir, Charlebois, installé à la batterie, ait frappé si fort sur les peaux que des éléments de la batterie ont roulé jusque dans les premières rangées du public. Charlebois revient sur cet épisode en précisant qu'il avait tellement raté son solo que la caisse claire était tombée de la scène et que, furieux qu'on ait baissé le rideau pendant qu'il finissait de chanter, il avait carrément jeté le reste de la batterie dans la salle.

Excédé par ce geste et sensible à l'agacement du public, Bruno Coquatrix, le propriétaire de l'Olympia, fait annuler les spectacles de la troupe québécoise. Ce premier épisode mouvementé de Charlebois chez les Français va largement contribuer à établir sa réputation à travers le Québec. Les années qui suivent sont fastes, les succès s'additionnent : Dolorès, Tout écartillé, Québec Love, Te v'là, Les ailes d'un ange, Miss Pepsi, Mon pays ce n'est pas un pays c'est un job, Mr. Plum, Fu Man Chu, Conception, Ent' 2 joints, Je rêve à Rio.

z29

Avec sa femme et son fils, Cannes 2009

De cette époque féconde sur le plan de la créativité, restera Ordinaire, considéré comme un classique. Quarante ans plus tard, la veine créative est moins vigoureuse que dans les années psychédéliques, mais Charlebois continue à donner des spectacles au Québec et dans l'Europe francophone.

Il a également joué dans quelques films.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines