Magazine Cuisine

Des jus, oh oui, mais pas que ça...

Par Ariane_dt @ArianeGrumbach

Le blog reprend son cours "normal". Mais on ne peut évidemment pas oublier les derniers jours. Quelle que soit la façon dont vous ayez vécu ces moments, peut-être vous demandez-vous : et après ? Pour ma part, je continuerai, modestement, à cultiver, soutenir, pratiquer autant que possible, dans mon métier et dans ma vie, la bienveillance, la tolérance, l'acceptation de la diversité, la liberté de s'exprimer, le refus des extrémismes, en me demandant comment je peux continuer à avancer davantage dans ces domaines.

J'ai profité d'une activité très ralentie et d'un peu de congé autour de Noël pour me préparer quotidiennement des jus maison avec mon extracteur (je ne tiens pas ce rythme quand je travaille tous les jours, il y a trop d'aléas dans mon emploi du temps). Je me suis à la fois fixé d'explorer davantage les recettes du livre d'Esterelle, pour me contraindre à utiliser certains ingrédients que je fréquente peu (la betterave par exemple, pas vraiment un de mes aliments favoris...) et aussi d'improviser selon les ingrédients disponibles.

Cela a donné toute une série de jus délicieux, avec pomme, poire, carotte, fenouil, betterave, kiwi, salade, céleri, concombre, chou, orange, citron, menthe, gingembre...

20141224_jus.jpg

J'ai grand plaisir à boire des jus, à varier les ingrédients, à découvrir de nouveaux goûts. Mais je n'ai aucune envie d'en faire, même pour quelques jours, la base de mes repas. Ce que vous proposent désormais quelques intervenants qui vous livrent de coûteuses "cures" liquides à domicile. Comme toute detox, cela n'a aucun intérêt durable et, ayant testé pour voir (seulement une journée, le coût étant très élevé), je peux témoigner que j'ai été affamée et n'ai ressenti aucun bienfait (on m'objectera que c'était trop court évidemment !).

De la même façon, il est illusoire que se "nourrir" de jus va résoudre tous vos problèmes de santé. Ce que tente de faire croire le "gourou des jus" Thierry Casasnovas, dont les videos sur internet sont visionnées des dizaines de milliers de fois. Je n'ai vraiment pas envie de faire sa pub mais j'en parle pour vous inciter à vous méfier de lui ou de personnes similaires qui peuvent profiter de votre mal-être physique et/ou mental pour vous faire miroiter des solutions miraculeuses qui vont vous redonner énergie et santé.

J'étais tombée moi-même sur une de ces vidéos quand j'ai acheté mon extracteur car il propose un mode d'emploi (il fait visiblement un très "juteux" business de ces extracteurs) sans connaitre tout le contexte. Puis j'ai été contactée et interviewée par Thibaut Schepman, journaliste à Rue 89 (et ex du magazine Terra Eco), qui préparait un article sur lui et j'ai fait quelques autres visionnages, plus étranges et illuminés. Thibaut Schepman a écrit un article sérieusement critique sur le personnage, que je vous incite vivement à lire. Il n'a pas retenu mes propos, peut-être trop complexes à résumer : j'ai notamment tenté d'expliquer que le message est entendu car une partie du diagnostic peut forcément faire écho chez certaines personnes : marteler que beaucoup mènent une vie très stressée, mangent mal, se nourrissent principalement de produits ultra-transformés, ce n'est pas faux. Le problème est la réponse, extrême, qu'il apporte. Une alimentation variée et saine, du sommeil, du mouvement, oui, mais pas se nourrir uniquement de jus ! Ce n'est pas ainsi que l'on prend soin de soi. Et, désolée de parler du physique, mais la physionomie du monsieur ne semble pas trop cohérente avec une défense de la vie saine...

Par ailleurs, le journaliste a continué son enquête en se penchant sur l'aspect plus économique et financier des activités de cet homme et ce n'est pas triste... Voilà qui devrait vous dissuader de lui faire confiance, me semble-t-il, mais, bien sûr, chacun a son libre-arbitre...

Comme je vous le disais récemment, soyez méfiants vis-à-vis des gourous, vendeurs de miracles, annonceurs de la santé éternelle, surtout quand ils vous demandent beaucoup d'argent pour y avoir accès... Et je précise que je n'ai aucun compte à régler, aucune inimitié personnelle, aucun intérêt à défendre...

Vous pouvez quand même avoir envie d'intégrer des jus de fruits et légumes dans votre alimentation (tout en mangeant AUSSI des fruits et légumes bruts* et toutes sortes d'autres aliments !). Vous pouvez vous équiper d'une centrifugeuse, même si cela n'est pas aussi performant qu'un extracteur. Si vous ne pas investir votre temps dans des jus maison, il y a aussi, entre autres, les jus YUMI, dont j'ai fait l'expérience en achetant une semaine de jus. C'est une nouvelle marque lancée par deux ex-jeunes cadres reconvertis car préoccupés (un peu trop ?) d'alimentation santé. Après avoir fait une multitude de tests, ils ont élaboré plusieurs recettes de jus comprenant un grand nombre de fruits, légumes, herbes, épices différents (entre 7 et 10 ingrédients par jus), leur ont donné des noms rigolos et proposent de vous les livrer pour une semaine (39 euros sans abonnement). J'ai testé, c'est plutôt bon, original, varié, et il est probable que certains goûts paraîtront un peu bizarres pour des adeptes des jus de fruits traditionnels.

001.jpg

Pour ma part, je préfère ma petite "cuisine" perso mais je reconnais qu'elle prend du temps, donc ce type de prestation "clé en main" est sans doute davantage en phase avec notre époque pressée. Toutefois, est-il cohérent de boire des jus en pensant se faire du bien et de vivre à 300 à l'heure... ?!

*On mange des fruits et légumes pour le plaisir du goût, des textures, des innombrables façons de les préparer, pour leurs fibres et le rassasiement et pas que pour leurs vitamines !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ariane_dt 8474 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte