Magazine Culture

Cinéma : Les souvenirs, avt prem

Publié le 12 janvier 2015 par Framboise32

Les souvenirs

Comédie dramatique de Jean-Paul Rouve avec Michel Blanc, Annie Cordy, Mathieu Spinosi , Chantal Lauby, Audrey Lamy, Flore Bonaventure, William Lebghil, Arnaud Henriet, Jean-Paul Rouve, Jacques Boudet…

Synopsis : Romain a 23 ans. Il aimerait être écrivain mais, pour l’instant, il est veilleur de nuit dans un hôtel. Son père a 62 ans. Il part à la retraite et fait semblant de s’en foutre. Son colocataire a 24 ans. Il ne pense qu’à une chose : séduire une fille, n’importe laquelle et par tous les moyens. Sa grand-mère a 85 ans. Elle se retrouve en maison de retraite et se demande ce qu’elle fait avec tous ces vieux.
Un jour son père débarque en catastrophe. Sa grand-mère a disparu. Elle s’est évadée en quelque sorte. Romain part à sa recherche, quelque part dans ses souvenirs…

Les souvenirs est adapté du roman homonyne de David Foenkinos. L’auteur du livre David Foenkinos avait déjà écrit une version dialoguée de son roman, avant de le proposer à Jean Paul Rouve. Les deux scénaristes ont décidé d’adapter uniquement les deux tiers du livre. La fin de l’histoire a été occultée. Le tournage du film Les Souvenirs s’est déroulé à Paris et à Étretat. La date de sortie est fixée au 14 janvier prochain. Le film est distribué par UGC Distribution

L’histoire d’une famille, 3 générations. Le film commence par l’enterrement du grand père. On cerne tout de suite les caractères de chaque membre. La grand mère compréhensive, très attachée à son petit fils Romain. Le père, un inquiet, la mère douce, le petit fils Romain aimant, proche, conciliant. Les souvenirs est un film sur la vie, l’amour. Un joli film mélancolique et drôle à l’image de Quand je serai petit le précédent film du réalisateur Jean-Paul Rouve. Les dialogues, les situations sont comiques. On rit malgré le sujet grave, à savoir, la vie, les regrets, les choix, la quête de l’amour…. Autant de sujets qui nous rendent un brin nostalgique, et mélancolique. L’accent est mis sur les 3 principaux personnages. L’intervention des 2 autres frères est anecdotique, était ce bien nécessaire de les faire apparaitre.  L’ensemble est authentique et frais. On arrive à oublier les quelques faiblesses et quelques « niaiseries » (notament à la fin du film) qui ne viennent pas non plus gacher ce joli moment.

Pour ce film, comme pour le précédent, Jean Paul Rouve a choisi un casting formidable. Annie Cordy est la grand mère. Pas convaincue par l’actrice « sur papier », il faut bien avouer qu’il a très bien choisi son interprète principale. Annie Cordy joue la grand mère avec beaucoup de sincérité et de tendresse. Michel Blanc est le fils, l’inquiet, le boulet.  On retrouve LE Michel Blanc des Bronzés ou de Marche à l’ombre. Il excelle dans ce rôle, il agace. Chantal Lauby est la mère. Une femme compréhensive, douce, aimante, effacée. Trop d’ailleurs on aurait aimé la voir plus mise en valeur. Même si on comprend que l’accent est sur la grand-mère, le fils et le petit fils. Mathieu Spinosi, le jeune acteur vu dans Clems, est parfait. Tendre, optimiste, il a un regard sur sa famille compréhensif. Il est parfait, et on espère le revoir plus souvent au cinéma. William Lebghil, LE Slim de SODA, campe un co-loc lourdingue et très drôle.  Il amène de la fraicheur et de la légéreté dans ce film.

Les souvenirs est un film attachant sur la vie, l’amour, la famille. Un très joli moment tendre et grave à la fois. Charmant !

La bande annonce est ici


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine