Magazine Culture

Cinéma : Discount, avt prem

Publié le 12 janvier 2015 par Framboise32

discount

Comédie française de Louis Julien Petit,  avec Olivier Barthelemy, Corinne Brasiero, Pascal Demolon, Sarah Suco,  M. Barek Belkouk, Zabou Breitman, Francisco Casisa, Hafid F. Benamar, Ethan Deschepper, Yves Verhoeven, Jean Bediebe, Romain Limpens, Fattouma Ousliha Bouamari, Xavier Robic, Jean-Jacques Grimblat, Julien Ratel

Synopsis : Pour lutter contre la mise en place de caisses automatiques qui menace leurs emplois, les employés d’un Hard Discount créent clandestinement leur propre « Discount alternatif », en récupérant des produits qui auraient dû être gaspillés

Louis Julien Petit et Samuel Doux ont co-écrit le scénario. C’est le premier film du réalisateur qui jusqu’ici était co-réalisateur sur de nombreux long métrages. Louis-Julien Petit veut dénoncer, à travers son film, le gaspillage alimentaire. Le réalisateur a rassemblé des témoignages de salariés de grande distribution, via le net. Très peu de témoignages en « direct », les employés ont peur de témoigner ! Louis-Julien Petit salue aussi les élans de solidarité qu’il peut y avoir. Le tournage a eu lieu dans la région Nord-Pas-de-Calais. L’équipe du film a investi un supermarché désaffecté pour recréer le discount de Lamorlaye. Le film sort le 21 janvier 2015 . Il est distribué par Wild Bunch Distribution.

Discount suit au quotidien un supermarché discount en région Nord. Le management, et les salariés subissent une pression continue. Le management du magasin subit une pression de ses dirigeants (rendement, licenciement…). Les salariés subissent la pression de leur management direct, horaires, (pauses), conditions de travail, rendement, surveillance… on souffre pour eux. Tout ca sur fond de crise, les salariés ont des salaires très bas qui ne leur permettent pas de vivre correctement. Un groupe de 5, Christiane, Gilles, Alfred, Emma, Momo et Hervé,  se forme pour récupérer des aliments. Du vol du début, les salariés décident de récupérer des aliments destinés à la destruction. Avec leur « butin »,  ils ouvrent une épicerie clandestine ou ils vendent à des prix très bas les aliments récupérés. Ils arrondissent leurs fins de mois tout en rendant service aux gens qui n’ont pas de ressources suffisantes.

Discount a eu un long parcours avant sa sortie. Il a fallu cinq années pour arriver au résultat final (ré-écriture, financement, distributeur…)  Le financement a été difficile, (ils sont passés par le financement participatif via « touscoprod »).  Le premier film de Louis-Julien Petit s’est monté avec un petit budget. Le réalisateur et son projet sont portés par Liza Benguigui,  productrice tout aussi  passionnée que Louis-Julien Petit. Louis-Julien Philippe est intarissable quand il parle de son film. Il a expliqué qu’un élan de solidarité était entrain de se former autour de ce long métrage. L’équipe est soutenue par le distributeur Wild Bunch, intéressé par ce sujet « dénonciateur » et actuel. Discount a les défauts des premiers films quelques incohérences, et souffre d’un manque de rythme. Toutefois, le sujet est courageux, et actuel. Solidarité, crise… Discount est un premier film avec quelques signes de faiblesse, maladresse et incohérence.

Une des grandes qualités du film est son casting. Quelle chance de voir Corinne Masiero et Pascal Demolon sur la même affiche. Corinne Masiero hyper à l’aise, naturelle et tellement drôle et grave en même temps. Pascal Demolon, je suis fan, est authentique et a une vraie « gueule ». Olivier Barthelemy joue Gilles, le jeune homme à l’origine du projet de l’épicerie solidaire. Sarah Suco est parfaite dans son rôle de mère courageuse, battante, à fleur de peau. Quant à M’Barek Belkouk, il est attachant. L’excellent Zabou Breitman est Sofia la directrice du magasin. Sa vie est concentrée sur son travail, elle est prise en étau entre les salariés et son management. On a aussi quelques brides de sa vie privée, avec une mère possessive qui veut absolument la marier. Et autour d’eux gravitent des seconds rôles, et toute l’équipe de figuration aux visages authentiques. Ce casting est une vraie réussite !

Discount est un film grave et joyeux en même temps. Grâve par son sujet, une chronique sociale difficile,  joyeux car cette solidarité et cette amitié nous enchantent. Ce film nous fait réfléchir, nous attriste, nous fait sourire, nous fait rire. A découvrir sans aucune retenue !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine