Magazine Santé

SOCIÉTÉ: Crise, insécurité alimentaire et perte de contrôle du diabète – JAMA Internal Medicine

Publié le 12 janvier 2015 par Santelog @santelog

SOCIÉTÉ: Crise, insécurité alimentaire et perte de contrôle du diabète – JAMA Internal MedicineLa crise et les difficultés économiques entrainent un usager de santé sur 3 à reporter certains soins, le patient diabétique fournit, avec cette étude du Massachusetts General Hospital (Boston), un exemple  » type  » du double ou triple effet crise : L’insécurité alimentaire vient s’ajouter à l’insuffisance de moyens pour les médicaments et la surveillance et à un accès trop limité aux structures de soins ambulatoires. Bref, en temps de crise, les patients diabétiques contrôlent moins bien leur glycémie. Une analyse, certes américaine, mais qui suggère, dans le JAMA Internal Medicine, un couplage plus systématique, pour les plus démunis des structures de soins ambulatoires et des services de soutien social.

Clairement, l’étude révèle une difficulté financière croissante d’accès aux aliments sains et aux dispositifs et aux médicaments ce qui entraîne une détérioration du contrôle du diabète. Le Dr

Seth A. Berkowitz a cherché à évaluer l’association entre cette  » nouvelle  » insécurité, le contrôle du diabète et l’accès aux soins de santé chez 411 patients suivis d juin 2012 à octobre 2013 dans une clinique de soins primaires, 2 centres de santé communautaire et un centre de traitement spécialisé dans le diabète.

·   19,1% des patients déclarent une insécurité alimentaire;

·   27,6% une impossibilité financière d’accès aux traitements,

·   46% présentent un diabète mal contrôlé (l’hémoglobine A1c, cholestérol, pression sanguine),

A ces critères directement corrélés au diabète, s’ajoutent, pour

-   10,7%, l’absence de domicile fixe,

-   14,1% des difficultés financières d’accès aux services publics (précarité énergétique)

-   39,1%, une insécurité sur au moins 1 besoin primaire.

L’insécurité alimentaire est identifiée comme le facteur majeur de mauvais contrôle de la glycémie et est associée à un nombre de visites ambulatoires accrues. Cette relation dose dépendante, niveau d’insécurité économique, mauvais contrôle du diabète et utilisation accrue des soins de santé en ambulatoire implique de revoir l’accès aux ressources de santé et de coupler, écrivent les auteurs ces ressources sanitaires pour les patients diabétiques avec des services de soutien social qui agissent au niveau des besoins primaires (alimentation, logement, chauffage) mais aussi des dispositifs d’autosurveillance.  

Une étude  » sociologique  » ciblée sur le diabète certes, mais la maladie est un fardeau croissant et prioritaire en santé publique et l’étude fournit ainsi un exemple significatif de compromission, avec la crise, de facteurs majeurs de mode de vie, impliqués dans d’autres grandes maladies chroniques et simultanément, d’insuffisance croissante d’accès aux traitements et aux soins.

Source: JAMA Internal Medicine December 29, 2014. doi:10.1001/jamainternmed.2014.6888 Material Need Insecurities, Control of Diabetes Mellitus, and Use of Health Care ResourcesResults of the Measuring Economic Insecurity in Diabetes (Vignette Roche)

SOCIÉTÉ: Crise, insécurité alimentaire et perte de contrôle du diabète – JAMA Internal Medicine
Lire aussi :CARDIO: Avec la crise économique, la crise cardiaque

SANTÉ en UE: On vit mieux, plus longtemps mais la crise est passée par là

SANTÉ PUBLIQUE et accès aux soins: Désormais l’affaire de l’usager? -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine