Magazine Culture

[Critique] Les Souvenirs, nostalgie et bons sentiments

Publié le 12 janvier 2015 par Linfotoutcourt

Grands habitués des prix et distinctions littéraires, les textes de David Foenkinos rafleront-ils aussi la mise au cinéma ? Après La Délicatesse, c'est au tour des Souvenirs de prendre forme à l'écran au travers d'un film familial sympathique et mignonnet.

On aurait pu craindre des Souvenirs une adaptation trop littérale et peu cinématographique. Mais Jean-Paul Rouve prouve qu'il sait s'emparer de la littérature mise à sa disposition pour en faire un objet de cinéma quasi-impeccable. Le scénario, réécrit pour l'occasion, sied parfaitement au format choisi, et l'on ne peut qu'apprécier les vannes de Rouve si complémentaires à la légèreté stylistique de Foenkinos.

Néanmoins, Les Souvenirs est loin d'être parfait. On lui reprochera sa tendance à basculer un peu trop vite dans le pathos et le flot de bons sentiments. Un bémol qui s'applique également à l'interprétation d'ensemble des acteurs. Si la relation entre Annie Cordy et Mathieu Spinosi est irréprochable, on regrette que le jeune acteur tende constamment à s'adresser aux autres personnages comme à de petits vieux nostalgiques qu'on souhaite épargner et materner au crépuscule de leur vie.

Les Souvenirs sort le 14 janvier au cinéma.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine