Magazine Culture

Je m'appelle Lumikki, tome 1 - Rouge comme le sang

Par Lecoindaudrey @LeCoindAudrey
Je m'appelle Lumikki, tome 1 - Rouge comme le sang
V.O. : Punainen kuin veri
Auteure : Salla Simukka
Nationalité : Finlandaise
Traduction : Mathilde Bouhon
Editions : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 320 pages
Date de sortie : 05 Novembre 2014
Type : Papier

"

Il était une fois une fille qui a dû apprendre la peur. Lumikki Andersson a dix-sept ans. Elle vit seule dans un studio, loin de ses parents et de son passé. Loin des gens. Par un matin glacial, elle découvre, dans la chambre noire de l’école, des dizaines de billets. Et une odeur. Une odeur de vieux sang. Malgré elle, Lumikki sort de son réconfortant univers réglé au cordeau pour remonter la piste, percer les mystères de cet argent sale. Face à elle, des flics corrompus, et un dangereux baron de la drogue. Lumikki aura beau tenter de fuir, elle n’a nulle part où se cacher. Or, rien n’est aussi rouge que le sang sur la neige…
"

Pour ce roman, j'ai tout d'abord craquer pour la couverture que je trouve, même après avoir plongé dans l'histoire, magnifiquement bien trouvée ! Elle ne dit à la fois beaucoup, mais aussi pas assez, ce qui laisse planner le doute et l'envie de découvrir l'univers de Salla Simukka.

Mon impatience était telle que je n'ai pas mis longtemps avant de le sortir de ma pile à lire ! Aussitôt reçu, aussitôt lu.

L'histoire débutant tout simplement, nous suivons la vie normale de Lumikki Andersson, sans trop d'histoire malgré une rupture avec ses parents et une envie de solitude à seulement 17 ans. Tout va basculer lorsqu'elle va croiser la route de tout cet argent à l'odeur de sang ... Elle va se trouver entraîner dans une histoire qui la dépasse et qui va la changer à tout jamais.
Je préfère vous le dire de suite, je n'ai pas accroché au personnage de Lumikki, malgré son prénom hors du commun. Ses traits de caractère la faisant être en marge de la société, du moins, de son lycée, j'aurai du m'identifier à elle, n'ayant pas été très populaire également, mais ce ne fut pas le cas. Je ne serai pas vous dire les raisons exactes, mais il y a ce petit "je-ne-sais-quoi" faisant toute la différence. 
Bref. Démarrant avec quelques soucis d'attachement avec le personnage principal, je peux vous assurer que la suite n'a pas été de tout repos ! Non pas que l'histoire en elle-même, que je détaillerais plus tard, soit le gros point noir. Je n'ai pas pu trouver de point d'attache auquel me tenir pour poursuivre en étant DANS l'histoire et non spectatrice avec son pop-corn, tel un film. 

Malgré tout, j'ai pu étudier l'histoire dans son ensemble, oubliant ce "petit" soucis. Bien qu'habituée aux courses poursuites contre les vampires et autres créatures surnaturelles, voir ces petits jeunes être la souris et les "méchants", le gros matou, était fortement attréyant et adrénalisant (ça existe ?). 

Le début étant consacré à la mise en place des personnages, du contexte, etc. On ne peut pas vraiment parler d'action, mais nous y entrons assez rapidement et nous la quittons difficilement ! Ne m'attendant pas à une telle tenue en haleine, je peux ranger cette histoire dans la catégorie "Grande surprise" et me fait poursuivre jusqu'au point final.

Je remercie les éditions Hachette - Black Moon pour cette découverte, bien qu'elle ne fut pas un coup de coeur, c'est une lecture qui m'a marquée. 

Je vous laisse faire votre propre avis sans vous dire "Foncez" ou "Détournez-vous de ce livre tout de suite !" car nous avons tous un point de vue différent suivant le moment de la lecture, mais aussi notre état d'esprit. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecoindaudrey 3746 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines